Enerzine

Le coût des Energies Renouvelables, rangez un peu vos calculettes !

Partagez l'article

En effet , tous les ‘débats’ (surtout au niveau du ‘grand public’) dans le domaine des énergies renouvelables tournent presque toujours ‘un peu en rond’ autour des question : Combien ça coûte ? Quel est le ‘rendement’ de telle ou telle technologie ? Quel est le ‘retour sur investissement’ ? Quels avantages fiscaux ?

Mais n’est il pas un peu hypocrite, comme en fin 2006, lors de l’introduction en bourse des actions d’EDF Energies Nouvelles, dont 25% était réservé au ‘grand public’ ou la demande dépassait de 30 fois l’offre !, de voir plusieurs millions de français ‘se ruer’ sur des actions (avec des motives qu’on connais !) disant en même temps, pour certains entre eux que des énergies renouvelables ‘coûtent’ trop chère, ou en sortant leur calculette pour voir dans combien de temps il peuvent espérer un ‘retour sur leur investissement’ ? Ou l’ami qui m’avait dit en 2004 qu’a 5000 € mon chauffe eau solaire coûtait ‘le peau du cul’, et qu’il avait pas les moyens de faire autant. Pourtant il roulait dans une voiture à 20,000 € !

Actionnaire oui, Acteur non ! Hypocrite sûrement !

Il faut bien dire, que depuis ‘la crise boursière’, certains s’en mordent sûrement les doigts !

Et peut être d’autres commencent à comprendre qu’il faut raisonner sur un nouveau modèle économique plus ‘sensé’, comme ce voisin, qui en touchant ‘une petite héritage’, a décidé de faire une installation de panneaux solaires PV chez lui. « C’est mieux sur le toit qu’à la banque ! » me disait il avec une certaine sagesse ironique, pour expliquer sa ‘motivation’.

A-t-il compris le vrai sens de ce que disait un jour, si justement, un installateur de EnR’s ?

"Parce qu’en faisant le pas (vers des ENRs), vous changez. Vous devenez un pionnier. Vous accepter d’accorder à votre achat une valeur complémentaire à sa valeur économique stricte. Vous devenez citoyen au lieu d’être un simple consommateur" (Olivier Krug)

Qu’on ce le dise, une fois pour toutes que l’énergie et le ‘confort de vie’ qu’on en tire et que nous réclamons TOUS, aura TOUJOURS son ‘prix’. Chacun doit donc ‘assumer’ ses choix et ses ‘besoins’, on sachant qu’on ne peut jamais avoir le beurre, l’argent du beurre, et le sourire de la crémière ! Et en perdant JAMAIS de vue qu’une moitié de l’humanité n’ont même pas ‘le beurre’, même pas un malheureux kilowatt pour allumer une lampe, pour pomper de l’eau propre, pour ne pas crever debout dans le noir, faute de réfrigérateur pour garder des médicaments au frais, loin des regards gênés des ‘nantis’ de la planète que nous sommes !

On se doit (nous les ‘nantis’ !!!) de ‘rationaliser’ notre consommation d’énergie, le réduire, de mieux concevoir nos maisons neuves , de mieux isoler les anciennes, de revoir nos modes de transport, en faisant ‘plus avec moins’ ( facteur 4 – et on peut le faire à confort égal !) et après chercher les sources d’énergies renouvelables (individuelles ou collectives) appropriées pour fournir ‘réelles besoins’.

Tous ceci, ‘le prix à payer’, est sorte en ‘remboursement’ de ‘la dette’ de nos comportements énergétiques présentes et passées, faites de gaspillages aberrants, d’égoïsme individuelles et collectives et souvent au détriment des ‘moins nantis’ de la planète.

Et justement, c’est aussi le prix à payer, pour qu’un jour, ces moins nantis de le planète peuvent aussi bénéficier d’un ‘confort de vie’ énergétique future digne. Et nous savons tous que des énergies renouvelables seront probablement le SEUL espoir pour ce future, pour eux comme pour nous.

Bien sur, en sortant sa calculette, ce ‘prix à payer’ peut être diminué par des aides, crédit d’impôts, prix de vente au réseau etc. Mais si tous cela n’existaient pas il faudra bien ‘y aller’ quand même, volontairement aujourd’hui ou ‘contrainte et forcé’ demain.

Au moins, en ‘dépensant’ aujourd’hui (dans un projet PV par exemple), on achète d’avance, à un prix connu, son électricité pour les prochains 20 à 30 ans. Qu’importe que ce prix sois plus ou moins que ‘le prix’ du kwh d’aujourd’hui, le prix du kwh ‘réseau’ dans 10, 20, 30 ans, vous connaissez ?

Posez-vous un peu ces questions et tous ces ‘débats’ sur le ‘coût’ et ‘le retour d’investissement’ perdent un peu leurs sens, et vous reviendrez aux vrai sens et enjeux des énergies renouvelables.

Rangez donc un peu vos calculettes !

Nous SAVONS, ‘combien ça coûte’ et nous SAVONS FAIRE mieux, beaucoup mieux.

Entre SAVOIR et FAIRE, le plus important c’est toujours FAIRE.

« Votre rôle ce n’est pas de prédire le future, mais de le rendre possible » (St Exupéry)

« Nous sommes appelés à être des architectes du futur et non ses victimes » (Richard Buckminster Fuller)

trimtab

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Trimtab


Partagez l'article

 



    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz