Le Crédit Agricole de La Réunion optimise son énergie avec TEEO

Le Crédit Agricole de La Réunion a annoncé récemment avoir choisi de déployer un Système de Management de l’Energie sur son siège social et ses 33 agences.

Pour accompagner l’établissement bancaire à la certification ISO 50001, norme de référence en la matière, TEEO a installé sa plateforme logicielle SMART SIME au cœur de la banque.

Le Crédit Agricole de La Réunion relève le défi de la performance énergétique, en allant plus loin que la loi DDADUE, qui contraint près de 5000 entreprises à réaliser un audit énergétique d’ici juin 2016. L’établissement s’est engagé dans une démarche d’excellence qui doit le mener à la certification ISO 50001 en juin prochain.

Le périmètre concerné représente environ 90% de sa consommation annuelle totale (plus de 4 000 MWh), l’objectif étant de réduire de 10% minimum la facture énergétique de l’établissement et de ses agences. Selon l’Agence internationale de l’énergie, rationnaliser sa consommation énergétique fait baisser la facture de 5% à 22%.

Pour l’assister dans sa démarche, le Crédit Agricole fait appel à TEEO, spécialiste du management énergétique. Fondée sur le principe de l’amélioration continue, la plateforme SMART SIME de TEEO centralise les dépenses énergétiques, établit les objectifs d’amélioration et garantit la pérennité des gains et la traçabilité des résultats.

Le Responsable Energie du Crédit Agricole, Jean-Luc Begue, s’appuiera sur la méthodologie et l’outil logiciel de TEEO pour renseigner, animer et suivre le Système de Management de façon facilitée et optimale.

« A travers cette démarche pérenne d’amélioration continue, le Crédit Agricole s’engage un peu plus dans son Pacte Coopératif et Territorial, traduction de sa Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) » précise Fabrice Roquebert, Directeur Ressources Humaines & Logistiques au Crédit Agricole de La Réunion. « Un certain nombre d’actions traduisant l’engagement environnemental de l’entreprise sont d’ores et déjà menées : charte éco-citoyenne, bilan carbone, action zéro papier… La mise en place de la norme ISO 50001 s’inscrit dans la continuité de ces actions pour une approche structurée et durable ; avec des résultats immédiats et vérifiables et un engagement collectif pour une amélioration de la performance énergétique des sites ».

( Src – CP – TEEO )

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz