Le Danemark veut optimiser sa production de pales

Le Laboratoire National danois Risø de l’Université Technologique Danoise (DTU) participe en collaboration avec l’Université d’Aalborg et les entreprises LM Glasfiber et Comfil Aps à un projet qui pourrait révolutionner la production des pales d’éoliennes.

Le Danemark est depuis les années 1970 un pays leader et précurseur dans la construction et l’utilisation d’énergie éolienne. Aujourd’hui, il est le premier exportateur mondial de grandes turbines et assure plus de 50% de la production mondiale. La compagnie danoise LM Glasfiber est quand à elle leader mondial du marché des pales d’éoliennes.

Baptisé "Blade King", le projet ambitionne de mettre au point une technique d’optimisation du remplissage des moules des pales d’éoliennes par des fibres composites grâce à un niveau élevé d’automatisation. Les nouvelles fibres qui seraient utilisées sont en cours de développement afin de gagner également en poids et en résistance.

Les chercheurs du Risø bénéficient de nombreuses années d’expérience en matière d’optimisation des performances des matériaux composites. La collaboration entre le Risø, l’Université d’Aalborg, LM Glasfiber et Comfil remonte en fait au début des années 1990. Pour faire naître cette "Reine des pales", les différentes équipes bénéficieront d’un budget de 65 millions de couronnes sur 5 ans (9 millions d’euros), dont une dotation de 35 millions de couronnes (environ 5 millions d’euros) de la Fondation Nationale Danoise des Techniques Avancées.

Les premières pales nées de cette nouvelle technologie sont attendues sur le marché pour 2015.

BE Danemark numéro 20 (10/07/2008) – Ambassade de France au Danemark / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55332.htm

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le Danemark veut optimiser sa production de pales"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo
Invité

Vous avez raison sur ce point FONDAMENTAL de la recherche permanente pour garder de l’avance technologique !Et l’Inde n’y est pas encore , et d’ailleurs ne s’y engage pas du tout , ni la ni ailleurs , nucleaire ou solaire inclus , …. mais ses ” tycoons ” savent gagner ( beaucoup ) d’argent avec des technologies eprouvees , pour racheter qq.annees apres la nouveaute d’aujourd’hui devenue mature ! C’est un autre ” jeu ” ! ….Avec d’autres regles et d’autres joueursBon vent a vous , et a tous  

wpDiscuz