Le danois Vestas supprime 3.000 postes en Europe

Pour faire face à un ralentissement du marché européen de l’éolien, Vestas, numéro 1 mondial dans le secteur a annoncé hier, des suppressions d’emplois estimées à environ 3.000 postes, principalement au Danemark.

C’est la deuxième fois en moins de deux ans que Vestas lance un plan de réduction d’effectifs. Le précédent qui date d’avril 2009, faisait état de 1 900 suppressions de postes principalement au Danemark et en Angleterre.

"En 2011, la croissance du marché européen ne devrait pas atteindre le seuil attendu par Vestas, ce qui explique pourquoi nous sommes contraints de procéder à des ajustements de capacités en Europe", a déclaré la compagnie danoise lors de l’annonce de ses résultats trimestriels en fortes baisses.

En effet, le chiffre d’affaires au 3ème trimestre a régressé de 5% pour aboutir à 1,72 milliard d’euros. La cause incombe à la chute du nombre d’éoliennes commercialisées (-27% à 719 unités), alors que de son côté, le bénéfice net s’est contracté de 24% à 126 millions d’euros. Durant cette période, Vestas a livré des éoliennes pour une puissance totale de 1.456 mégawatts.

La décision prise par le groupe danois concerne la fermeture d’usines, tout d’abord au Danemark, "où les coûts demeurent élevés". Ensuite, "des emplois administratifs seront touchés à leur tour au Danemark et à l’étranger".

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le danois Vestas supprime 3.000 postes en Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

qu’ils disaient… Le DK, un modèle, qu’ils disaint. La faute à Sarkozy ? OUI , surtout au Danemark !

Jb
Invité

“le bénéfice net s’est contracté de 24% à 126 millions d’euros.” Une entreprise bénéficiaire à plus de 100 millions d’euros licencie… Cherchez l’erreur!

Pastilleverte
Invité

une baisse d’activité de -27% qui ne s’ajusterait pas, cherchez l’erreur !

Nadia33
Invité

Et si l’erreur c’était la “crise” financière (arnaque financière plutôt) qui a laminé les budgets des états et donc les subventions à l’énergie éolienne et aussi tari les possibilités de financement des projets privées… Merci mr les banksters et autres spéculateurs à l’avidité sans limite de détruire l’emploi industriel et d’aggraver la crise climatique.

Pastilleverte
Invité

bien vu, je plussoie…

wpDiscuz