Le DTL améliore le rendement du photovoltaïque

La société Tombak Solar est une entreprise spécialisée dans l’innovation en matière d’efficacité des processus de production d’énergie renouvelable (photovoltaïque, éolienne et hydraulique). L’ingénieur Antonio Barroso a mis au point un nouveau système appelé "DTL outside" (De-ionisation Transparent Liquid), commercialisé depuis peu et permettant d’augmenter jusqu’à 20% l’efficacité des plaques solaires photovoltaïques lors des mois les plus chauds.

En effet, le rendement des plaques solaires est optimal à la température de 22°C. Or, durant les mois d’été, la température des plaques solaires peut atteindre 70°C, ce qui a pour conséquence de diminuer l’efficacité des plaques à transformer l’énergie solaire en énergie électrique. Avec la technologie "DTL outside", consistant à faire circuler une fine pellicule (1 mm) d’eau (de pluie, de puits, de réservoir…) sur la surface externe des plaques solaires, les plaques photovoltaïques se refroidissent jusqu’à 25 degrés. Le système consiste en un tuyau perforé situé au-dessus des plaques solaires qui apportent le fluide sur toute la surface externe. Le fluide n’est pas perdu : il glisse le long des plaques inclinées et est récupéré sur la partie inférieure dans un réservoir relié à une petite pompe à faible consommation, alimentée par une batterie elle-même alimentée par une plaque solaire.

Le DTL améliore le rendement du photovoltaïque

Ce procédé offre une deuxième source de gain d’efficacité. En effet, lorsque les rayons solaires ne tombent pas proches de la perpendiculaire d’un panneau, la puissance électrique produite diminue considérablement. Or, grâce au système DTL, la pellicule d’eau qui recouvre les panneaux réfracte les rayons inclinés et les rapproche donc de la perpendiculaire. Une solution possible proposée par Tombak Solar est l’intégration de la technologie "DTL outside", directement sur des installations solaires déjà en fonctionnement ou lors de la fabrication des panneaux solaires avec un montage apparemment simple et économique.

Tombak Solar travaille aussi sur un nouveau système DTL dit "inside" qui repose sur la circulation d’un liquide directement à l’intérieur du panneau solaire, entre la cellule solaire et le verre. La solution liquide sera formée à 95% d’eau déminéralisée et à 5% de différentes solutions liquides encore à définir, d’après Antonio Barroso, dont un gel pour rendre visqueuse la solution et améliorer ainsi la réfraction de la lumière solaire. Ce nouveau procédé a été breveté et est en cours de fabrication. Il devrait être commercialisé dès 2009.

BE Espagne numéro 71 (26/06/2008) – Ambassade de France en Espagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55109.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le DTL améliore le rendement du photovoltaïque"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
L’idée du refroidissment des panneaux PV pour garder un rendement optimal avait été traité ces jours-ci dans Enerzine en” léchant l’arrière des PV par 1 lame d’air”, évacuant les calories soit à l’extérieur soit vers l’intérieur de la maison en guise de chauffage d’appoint… L’idée d’utiliser un fluide pour refroidir les PV est intéressante et consiste donc à marier un concept d’ECS-panneux thermiques et du PV, en externe, ou en interne…Je crains que ce liquide, sauf si en grande quantité, va très vite être très chaud et donc peu contribuer à faire baisser la température des PV, donc à garder leur rendement… Lire plus »
pasnaif
Invité

Un simple dessin géométrique montre que lorsque la pellicule “redresse” les rayons solaires plus proche de la verticale (améliorant le “”cosinus” de l’incidence), il y a réduction géométrique du flux solaire au m² dans la même proportion. On devait s’en doûter en regardant cela sous l’angle de conservation de l’Energie transportée par le rayonnement solaire.Malgré tout cette “amélioration” espérée restait du domaine “très marginal”, donc n’en ayons pas de regrets.

Guydegif(91)
Invité
Où en sont Antonio et TombakSolar boys & girls au niveau de leurs expérimentations? Même si la ”correction d’incidence des rayons” ne marche pas selon Pasnaïf, le refroidissement des panneaux vers les 25°C par aspersion, brumisation ou autres process…permettrait selon d’autres travaux et articles vus, des gains instantanés substantiels de puissance électrique générée de + 15% à +50%, donnant sur l’année des gains globaux annuels de +7% à +8%, ce qui n’est pas négligeable ! Par les temps qui courrent un tel gain est appréciable et mérite réflexion. Qu’en disent Antonio et les TombakSolar_boys_&_girls ou d’autres Thierry ou lézard…..? Au… Lire plus »
wpDiscuz