Le gouvernement affiche son soutien à la filière nucléaire à l’exportation

La Ministre du Commerce Extérieur, Nicole Bricq, a souhaité lundi marquer son soutien à la filière nucléaire française à l’export en se rendant sur le site Areva de Chalon/Saint-Marcel en Bourgogne, accompagnée de Luc Oursel, Président du Directoire.

Le site Areva de Chalon/Saint-Marcel produit pour le groupe des composants lourds pour les centrales nucléaires à destination de l’hexagone ou de l’étranger. Ainsi, depuis les années 1970, le site a livré plus de 300 générateurs de vapeurs qui équipent 106 réacteurs dans 11 pays. Il réalise plus de 40% de son chiffre d’affaire à l’export, notamment grâce à la fabrication de composants pour les EPR en Chine et en Finlande et à des contrats de remplacement pour la Suède, les Etats-Unis et la Belgique.

Lors de sa visite de l’atelier, la Ministre a d’ailleurs pu voir les 2 générateurs de vapeur qu’Areva livrera prochainement à son client américain Xcel Energy pour la centrale de Prairie Island, au Minnesota.

A l’issue de sa visite, Nicole Bricq a souligné l’importance du poids socio-économique de cette filière d’excellence française : « La France est devenue le premier exportateur mondial d’équipements et services nucléaires. Il est important de garder cette avance dans un secteur de plus en plus concurrentiel car agir pour le commerce extérieur, c’est agir pour l’emploi. Nous avons un véritable avantage compétitif lié à la sûreté de nos installations et il nous faut conserver cette place de leader à l’export car les projets à l’international bénéficient à l’ensemble du tissu industriel français. Grands groupes, PME, entreprises de taille intermédiaire, tout le monde peut être gagnant ».

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Le gouvernement affiche son soutien à la filière nucléaire à l’exportation"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Teredral
Invité

Et la meilleure façon de soutenir la filière nucléaire à l’exportation est évidemment de fermer en France une centrale qui vient d’obtenir de l’ASN l’autorisation de fonctionnement pour 10 ans supplémentaires !

Pierre25
Invité

Bravo @Teredral, totalement exact….

@teredral
Invité

Bonjour, Je ne comprend pas un point particulier qui concerne la durée de vie des centrales. Fessenheim était conçue à la base pour 30ans donc l’autorisation de 10ans de plus aurait du être donnée en 2007? Pourquoi l’avoir donnée en 2011? Du coup c’est pour jusqu’en 2017 seulement (40ans)? Ou alors on donne 10ans de plus à une centrale quand elle atteint 34ans? Et dans ce cas pourquoi 34?

Bachoubouzouc
Invité
“Le site Areva de Chalon/Saint-Marcel produit pour le groupe des composants lourds pour les centrales nucléaires à destination de l’hexagone ou de l’étranger. Ainsi, depuis les années 1970, le site a livré plus de 300 générateurs de vapeurs qui équipent 106 réacteurs dans 11 pays. Il réalise plus de 40% de son chiffre d’affaire à l’export, notamment grâce à la fabrication de composants pour les EPR en Chine et en Finlande et à des contrats de remplacement pour la Suède, les Etats-Unis et la Belgique.” Moi qui croyait, sur les dires de nos bons experts Chelya et Ambiel, que tous… Lire plus »
gp
Invité
Mon dieu que je haïe cette vieille France ringarde du XXème siècle qui prone la croissance à l’export avant même de s’interroger sur le sort des millions de chomeurs qui n’attendent qu’une chose : la relocalisation et le dvlpt de toutes ces activités indispensables à notre quotidien (alimentation, transport, commerce, énergie, construction, transformation, etc…). Il est vraiment URGENT d’en finir avec ce réflexe colonialiste de la croissance à l’export! L’avenir, c’est faire MIEUX avec Moins : pour ce faire, pas besoin d’aller vendre des réacteurs EPR à 6 Mds pièce au reste du monde quand le solaire, l’éolien et la… Lire plus »
Fernand
Invité

C’est vous qui ne comprenez rien ! Le nucléaire démarre tout juste la révolution énergétique et représente le seul avenir viable ! Décentraliser ne mène à rien de bon et les énergies renouvelables, voltaïque en tête sont des chimères pour bobo de votre style, comme le montre votre “green e-motion” qui fait penser à un gadget pour écologistes. L’EPR est un modèle qui fonctionne, sinon pourquoi les chinois en installeraient-ils? Du vent vos idées destructrices !

gp
Invité
ce que j’aime avec ce genre de msg, c’est qu’à +/- 5 ans, on peut quasiment avancer avec certitude votre date de naissance. Et oui, la nostalgie des 30 glorieuses n’est pas propre à la classe dirigeante au pouvoir. “Décentraliser ne mène à rien de bon et les énergies renouvelables, voltaïque en tête sont des chimères pour bobo de votre style” Mais au fait, vous êtes qui pour asséner des énormités de ce genre? Avant de dire que les chinois installent 2 EPR, faurdrait p-ê préciser que la Chine est désormais le premier marché solaire et éolien au monde. L’avenir,… Lire plus »
Dan1
Invité

Pour ceux qui s’intéressent objectivement aux problèmes de l’énergie dans le monde au 21ième siècle : Voyez, la transition énergétique est bien en cours puisqu’on vous dit que le charbon va bientôt remplacer le pétrole !! Arrêtez donc vos combats d’arrière garde pronucléaires symptomatiques du 20ième siècle, regardez l’avenir en noir.

b api
Invité
Tant que le but primordial est de réduire la production du CO2 ! Soyons pragmatiques. Vaut-il mieux plus de charbon supplantant le pétrole ou le gaz en lieu d’une centrale nucléaire ? Par contre, je souhaiterais qu’à chaque centrele nucléaire corresponde autant de production d’énergie renouvelable. Il faut fermer les centrales carbonées ! Et c’est paradoxalement chez les plus écolos allemands que ca devrait se passer, ainsi qu’en Pologne. Je ne suis pas pour une opposition au nucléaire si le choix restant est celui de construire des centrales carbonées, comme çà se passe actuellement en Chine, aux USA (Gaz de… Lire plus »
Dan1
Invité
Pourquoi pas un mix électrique nucléaire + EnR. Pour certains, la réponse est claire, c’est “niet”. En effet, pour les antinucléaires viscéraux ringards, il ne s’agit pas d’un débat raisonné, mais d’un combat. On commence à discuter quand on a acté l’éradication du nucléaire. Le pragmatisme n’a pas de place dans ce schéma mental. En revanche, ce qui va arrive en France et qui est en marche, c’est bien évidemment un mix électrique nucléaire + EnR… comme d’autres ont des mix électrique FOSSILE (beaucoup) + EnR (un peu). Enfin rappelons que la France a déjà un mix électrique nucléaire +… Lire plus »
Fernand
Invité
Les “renouvelables” n’ont pas de place en France car le nucléaire suffit largement. Cela n’a pas de sens économique de faire tourner d’autres énergies qui viendraient réduire le taux d’utilisation de nos centrales et donc qui baisserait leur rentabilité. De plus notre réseau est déjà dimensionné pour nos centrales, aucun interet de ré-investir pour des énergies comme le voltaïque ou le vent qui porte bien son nom et qui disparaîtrons de toute façon très rapidement dès que la logique aura repris le dessus sur l’écologisme absurde. De toute façon le sens général dans le monde est à un démarrage massif… Lire plus »
jpdebangui
Invité
Bravo Fernand, comme vous le dites, le nucléaire énergie n’en est qu’à ses débuts et il y a encore beaucoup de chemin à faire. Des centrales avaient été envisagées comme moyen de chauffage des grandes citée… C’est en sommeil, mais cela pourrait ressurgir ! Pour gp, je dirai qu’il devrait voyager plus… Je vis en Afrique depuis plus de 10 ans et je ne vois pas le solaire règler le problème énergétique de la ceinture équatoriale… Il ne faut pas rèver, nous avons un ensoleillement voisin de celui d’Orléans, etudiez les cartes de la NASA et nous n’avons pas de… Lire plus »
Jf1
Invité
Le gouvernement devrait déjà comencer par rendre son entreprise Areva responsable et empêcher la mort de ses ouvriers au Niger, et ne pas exposer les populations locales aux cancers, leucémies, etc… On sait bien que l’opinion publique s’en fout, après tout ce ne sont que des africains pauvres. Loin de nous les conséquences liées à notre nucléaire : les déchets en Sibérie ou en Champagne-Ardennes, l’extraction chez les Inuits, les Nigeriens ou les Kazakh. C’est un beau système hypocrite qui n’a aucune leçons à donner aux industries fossiles. Pourtant ils pourraient car on sait limiter quasi totalement ces impacts. Mais… Lire plus »
Dan1
Invité
Tiens, revoilà le Niger, ça faisait longtemps. On peut toujours faire plus et mieux, mais il y a bien pire et on en parle pas. Voilà un document intéressant sur ce qu’en dit AREVA avec des réponses pour Greenpeace : jpdebangui pourra peut être confirmer : les Africains ont bien d’autres maux à affronter que la radioactivité contrôlée. Et puis si AREVA s’en va, ce sera repris par les Chinois ou les Indiens et je suis sûr que les Nigériens adoreront la conception des asiatiques en matière de sécurité du travail, de cadences et de méthodes de management. Je ne… Lire plus »
jymesnil
Invité

à ce compte là continuons, la France est riche et peut se permettre de jeter l’argent par les fenêtres ?! navrant comme ce ministre, mais elle est au même niveau que les autres…

@dan1
Invité

C’est pourtant grace aux Chinois et à leurs offres plus attractives pour le Niger que la France à accepté de revoir un peu à la hausse ses contrats…. Paradoxal, non?

Martin
Invité

Pour emboiter le pas de l’ami Dan 1, je rendrais bien un hommage ému à Pierre-Jean Cavey. Illustre inconnu ayant conçu une éolienne de 650 kW il y a 55 ans. Visiblement ça marchait pas mal et on était en avance sur tout le monde. Si EDF avait voulu…

Fernand
Invité

On a l’avance dans le nucléaire, aucun interet à aller vers les “renouvelables” du vent ! Entre 650KW et 1650MW il n’y a même pas 2 secondes à réfléchire, si on arrête avec l’idéologie de l’écologisme, le nouveau fascisme du siècle, la seule solution qui reste c’est le nucléaire. Pourquoi vouloir remettre en cause une décision qui fait l’unanimité depuis 1945? C’est ahurissant! Réponse aux écolos du Niger : allez-y les aider au Niger si vous n’êtes pas des hypocrite !

@fernand
Invité

ça c’est de la vision d’avenir positive, vive les Fernand, Dan1, etc.. et cette génération joyeuse des septua gris partout, dans leur tête, leurs vêtements, leur vie et leur idées…

Martin
Invité

Oui il faut leur souhaiter une longue vie et qu’ils puissent voir, leur vieux monde laisser place à un modèle plus durable, propre, et décentralisé ou chacun deviendra responsable, à la fois producteur et consommateur de son énergie. Vive Fernand, Dan1 and Co !

Dan1
Invité

Pour Martin. Vous avez bien raison de rendre hommage à M. Cavey, j’y avais d’ailleurs pensé il y a presque 5 ans en mars 2008 : J’ai souvent cité ce site, car il met bien en exergue les recherches et les difficultés de l’art de faire de l’électricité avec du vent. A voir et à revoir sur internet, car à Nogent le Roi, il ne reste plus grand chose.

Dan1
Invité

Au lieu de pérorer sur l’état de sénilité supposé de tel ou tel commentateur, vous seriez mieux inspiré d’affuter vos arguments pour contrer ceux qui ne vont pas dans votre sens. Seul compte les faits et les arguments démontrables. Les attaques ad personam montrent les limites de celui qui les profère et pas grand chose d’autre.

jmdesp
Invité
Sur votre point, comme quoi cela n’a pas de sens économique de faire tourner d’autres énergies qui viendraient réduire le taux d’utilisation de nos centrales et donc qui baisse leur rentabilité. Il me semble parfaitement exact pour l’éolien qui atteint ses records de production au moment où la demande baisse, récemment en France au creux de 4h de l’après-midi, régulièrement en Espagne et au Portugal vers 3h du matin, et accentue ainsi l’écart entre le max et le min de demande à compenser par les autres moyens, ce qui les rend beaucoup plus difficile à financer. Cela s’applique même au… Lire plus »
wpDiscuz