Le gouvernement annonce une feuille de route pour l’hydrolien

Lundi matin, Eric Besson, Ministre chargé de l’Industrie et de l’Energie s’est rendu au siège de DCNS pour rencontrer les acteurs français des énergies marines renouvelables**.

Il a fixé l’objectif de faire de la France le premier pôle européen des énergies marines renouvelables, avec de nouvelles filières industrielles à forte valeur ajoutée, compétitives à l’exportation et qui peuvent générer des dizaines de milliers d’emplois.

Il a également rappelé les moyens "sans précédent" mobilisés par le Gouvernement depuis 5 ans pour développer toutes les énergies marines renouvelables :

► Lancement d’un premier appel d’offres de 3 000 MW pour l’éolien offshore, dont les résultats seront annoncés au mois d’avril et qui va créer 10 000 nouveaux emplois en France. Le Gouvernement prépare activement le deuxième appel d’offres. Le premier prototype d’éolienne offshore (6 MW) française a d’ailleurs été inauguré lundi après-midi à Saint-Nazaire ;

► Création de l’institut d’excellence énergies décarbonées « France Energies Marines » pour renforcer l’innovation, dont le conseil d’administration a été installé le 15 mars à Brest et qui bénéficiera d’un financement de l’Etat pour 34,3 millions d’euros au cours des 10 prochaines années ;

► Financement de 5 projets technologiques pour 40 millions d’euros : 2 pour l’éolien offshore flottant (« WINFLO » en Bretagne et « VERTIWIND » en région PACA), 2 pour les hydroliennes (« ORCA » et « SABELLA-D10 »), et 1 dans le domaine de l’énergie de la houle (« S3 »).

Au total, près de 80 millions d’euros des Investissements d’Avenir ont été investis par l’Etat dans les énergies marines renouvelables. Le Ministre a aussi annoncé le lancement d’un nouvel appel à manifestation d’intérêt (AMI) d’ici la fin de l’année pour les technologies qui en auraient besoin.

Eric Besson s’est félicité de la création d’une première filière industrielle de l’éolien offshore : Le Gouvernement accompagne ainsi la concrétisation industrielle des différentes énergies marines renouvelables exploitant le vent (éolien offshore), les courants des marées (hydrolien), l’énergie des vagues (houlomoteur) et l’énergie thermique des mers.

Le Ministre a souligné que toutes les conditions étaient désormais réunies pour faire émerger une deuxième filière industrielle française des énergies marines renouvelables, avec les hydroliennes sous-marines. Il a présenté une feuille de route pour y parvenir :

► D’ici la fin avril, le Ministère chargé de l’Energie publiera une demande d’information en vue d’exploiter le potentiel français du Raz Blanchard, qui constitue en Manche le deuxième gisement hydrolien d’Europe. Cette démarche permettra aux industriels et aux énergéticiens de proposer des solutions techniques et des schémas financiers. Elle s’accompagnera d’un travail des services de l’Etat pour préparer, avec l’ensemble des acteurs, la définition des zones possibles d’installation des hydroliennes. Les résultats de la demande d’information devront être disponibles avant fin 2012 ;

► D’ici la fin de l’année, Réseau de Transport d’Electricité (RTE) précisera les conditions dans lesquelles les champs d’hydroliennes du Raz Blanchard pourront être raccordés au réseau national d’électricité. Cette mission tiendra compte de l’accord en vue de développer une interconnexion sous-marine entre l’Angleterre, l’île anglo-normande d’Alderney et la France, signé le 17 février à Paris, à l’occasion du sommet franco-britannique. Cet accord entre RTE, Alderney Renewable Energy et Transmission Capital porte précisément sur l’évacuation de l’électricité produite par les courants marins du Raz Blanchard ;

► l’objectif est d’être ainsi en mesure de lancer avant deux ans un appel d’offres commercial du type de l’éolien offshore.

Afin de mettre en œuvre cette feuille de route, le Ministre réunira début avril l’ensemble des services de l’Etat pour un premier point d’étapes.

« Les énergies marines renouvelables constituent une opportunité industrielle pour la France. Cette opportunité, nous allons la saisir complètement. Avec l’appel d’offres pour l’éolien offshore et les investissements d’avenir, la feuille de route pour le développement des hydroliennes est une nouvelle étape déterminante », a conclu Eric Besson.

** Il a été accueilli par Patrick BOISSIER, Président directeur général de DCNS, en présence de Michel AYMERIC, Secrétaire général de la mer, Jean-Yves PERROT, Président de l’IFREMER, Vincent DENBY-WILKES, Président de France Energies Marine, Francis VALLAT, Président du Cluster Maritime France, Jean-Marie CARNET, Délégué général du Groupement des Industries de Construction et d’Activités Navales, Hervé MOULINIER, Président du pôle de compétitivité Mer Bretagne, Patrick BARAONA, Directeur du pôle de compétitivité Mer PACA, Michel MORVAN, Directeur Technopôle Brest-Iroise, et de Michel SEVIN, Directeur général de Ports Normands Associés. Des élus des régions Basse-Normandie et Bretagne étaient également présents.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Le gouvernement annonce une feuille de route pour l’hydrolien"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

Tout cela n’est pas nouveau. On le ressort pour rappeler ce que le gouvernement a fait dans le domaine : c’est la campagne électorale.

Cleantuesday
Invité

C’est dans ce contexte que Cleantuesday organise un evenement Energies marines a Paris Salon des ENR le mardi 3 avril en présence entre autres de la start up EEL et ‘d’Alstom Suivre:

Pastilleverte
Invité

Tout cela n’a pas attendu non plus les quelques semaines de la campagne électorale. Cela pourrait-il accélérer les choses ? Et bien tant mieux, gaudeamus !

Mare nostrum
Invité
L’hydrolien aurait sans doute bien des avantages, s’il existait. Il y a effectivement des protypes à l’eau, dont 1 en France. Mais l’hydrolien est, autant que je sache, extrêmement difficile à installer, d’une fiabilité incertaine (car d’une maintenance très difficile), pour des coûts prohibitifs. Un appel d’offres “du type éolien offshore” dans 2 ans? C’est mélanger perspectives/R&D (hydrolien) et réalité industrielle (éolien). Envisagerait-on par hasard de ne pas sortir le 2ième appel d’offre éolien offshore (le mois prochain)? Et on occupe le terrain en parlant d’un AO pour “dans 2 ans” pour l’hydrolien? “Les moyens sans précédent déployés par le… Lire plus »
renewable
Invité

Il est marrant le Besson, il n’a même pas peur de se vanter des 80millions d’euros mis dans ces projets quand dans le même temps le nucléaire a obtenu en plus de ses 500millions d’euros annuels une rallonge de 1milliard avec le grand emprunt…. Du saupoudrage, aucune vraie ambition, la politique de l’annonce perpétuelle…

Aphi
Invité
Désolé d’être a contre-courant (sans jeu de mot) de la tendance générale, mais arretons de bouder notre plaisir. Un tel investissement n’est de loin pas négligeable pour une énergie balbutiante comme celle-ci, et un appel d’offre aura un effet de catalyseur comme on le voit actuellement sur l’éolien offshore. “Renewable”, vous parlez de saupoudrage, mais ne pensez-vous pas qu’un gouvernement qui investirait 1 milliard d’entrée de jeu dans une techno aussi incertaine serait taxé d’irresponsable en ces temps de restrictions budgétaires ? Et si comme le dit “Mare Nostrum” il reste des défis techniques à relever (et n’oublions pas les… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
”Il a également rappelé les moyens “sans précédent” mobilisés par le Gouvernement depuis 5 ans pour développer toutes les énergies marines renouvelables” –> le ”depuis 5 ans” se limite, pour le domaine EMR, à 1 ou 2 ans max, voire qqs mois, si on y regrade de près, pour LA vraie montée en puissance, -réelle ou contextuelle ”campagne présidentielle” oblige(?)-…. mais selon le dicton bien connu,…. à peine déformé…..: ”Vieux motard que j’aimais!”… Wait & See…! —> faut pas que ça ne fasse QUE poudre aux yeux pour ne pas qu’on voit le lobby NUC…dont il ne démord pas….Faut y… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

dans mon post précédent, il fallait lire AZI-POD (car azimuth – possée dans la direction de l’axe!) et pas Easy-POD….! Sorry ! les connaisseurs auront rectifié d’eux-même, of course ! A+ Salutations Guydegif(91)

Dan1
Invité

A renewable. “80 millions d’euros versus 1 milliard Il est marrant le Besson, il n’a même pas peur de se vanter des 80millions d’euros mis dans ces projets quand dans le même temps le nucléaire a obtenu en plus de ses 500millions d’euros annuels une rallonge de 1milliard avec le grand emprunt….Du saupoudrage” Je rappelle que nous allons saupoudrer 1,5 milliards de subvention en 2012 au profit du seul photovoltaïque via la CSPE. C’est du gros saupoudrage !

Tonys
Invité

Je suis impressionné par la vitesse d’oxydation de l’hydrolienne. Toutes les fixations semblent rouillées.

Guydegif(91)
Invité

Remarque pertinente Tonys ! One up ! C’est comme pour certaines fixations de pot d’échappement en ”acier à ferrer les ânes” qui rouillent alors qu’à côté c’est de l’inox ou autre…. Il est vrai que d’après la photo, Open Hydro a mal choisi certains matériaux de son hydrolienne…sachant que l’immersion a été inférieure à 1 an !!!!!! 1er enseignement à tirer ! et encore, ça c’est pour la partie visible du grand public, je m’inquiète si me^mes choix faits pour des pièces vitales…. A bons entendeurs… A+ Salutations Guydegif(91)

technix
Invité

@Guydegif(91) “Alstom a pris une participation substantielle dans Open Hydro (Irlande)….c’est qu’il y croient aussi…..” Plutôt DCNS : Liens Le projet de Alstom : Lien

Guydegif(91)
Invité
Autant pour moi ! Bien vu Technix ! Rendons à César ce qui est à César ! C’est bien DCNS et non Alstom qui a pris une participation substantielles dans OpenHydro…c’est donc que DCNS y croient, ainsi que ceux qui leur ont confié LA mission de booster l’Hydrolien en France….Leur management et le gouvernement ! Alstom quant à eux au niveau EnR Marine, c’est dans le secteur de l’énergie des vagues / houle, qu’elle s’est rapproché de SSE Renewablee et AWS Ocean Energy (40%)….ainsi que dans l’éolien en reprenant l’espagnol Ecotecnia et dans le Solaire Thermique à tour en rentrant… Lire plus »
wpDiscuz