Le gouvernement veut limiter à 2 % la hausse des prix du gaz naturel

La Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Delphine BATHO a demandé à la Direction Générale de l’Énergie et du Climat (DGEC) de saisir pour avis la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) d’un projet d’arrêté limitant à 2,0 %, c’est-à-dire à l’inflation, la hausse des tarifs réglementés à la vente du gaz naturel de GDF Suez.

Alors que près de 8 millions de Français sont confrontés à la précarité énergétique, le Gouvernement entend pour le moment du moins protéger le budget des ménages, et en particulier des catégories populaires et moyennes.

Confirmant l’annonce du 1er ministre Jean-Marc Ayrault le 4 juillet dernier, il s’agit donc d’une mesure de protection du pouvoir d’achat alors qu’entre 2008 et 2012, les prix du gaz ont augmenté de 31.2 %, ce qui a représenté en moyenne une hausse de 232 euros par an pour un foyer se chauffant au gaz.

De la même façon, concernant l’électricité, la Ministre demandera à la Direction Générale de l’Énergie et du Climat (DGEC) de saisir pour avis le CSE et la CRE d’un projet d’arrêté limitant l’augmentation des tarifs réglementés de vente d’EDF à 2,0%, pour les ménages.

Par ailleurs, le Ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Frédéric Cuvillier a décidé également de limiter à 2,0% la hausse de tarifs des trains Intercités et des TER. Ces derniers transportent 8,5 millions de voyageurs chaque année, essentiellement pour des trajets domicile-travail. Cette hausse sera applicable à compter du 1er août.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le gouvernement veut limiter à 2 % la hausse des prix du gaz naturel"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
chiedo
Invité

Et qui paye ?? Ne répondez pas je crois que je connais la réponse …..

wpDiscuz