Enerzine

Le Gymnase Lagorsse se dote d’un mur solaire

Partagez l'article

La ville de Fontainebleau a inauguré mercredi en présence de la Secrétaire d’Etat aux Sports Rama Yade, son nouveau gymnase qui devient le premier équipement sportif en France doté d’un mur solaire.

La nouvelle construction, d’une emprise au sol de 792 m2, accueille des activités sportives et périscolaires. Le futur équipement intègre une toiture végétalisée qui, couplée à une cuve de récupération d’eaux de pluies, est destinée à l’arrosage automatique du parking et permet au service nettoiement de la ville d’y puiser de l’eau afin de nettoyer la voirie.

Un plan de circulation et de stationnement a été réfléchi autour de quatre axes clés : la sécurité des enfants, l’accessibilité aux équipements, la tranquillité des riverains et la création de 52 places de stationnement supplémentaires.

Ce bâtiment répond aux objectifs du « paquet-climat-énergie » à savoir, une réduction de 20 % des consommations d’énergies et d’émissions de CO2 et porte ainsi à 20 % la part de ses énergies renouvelables. Pour répondre à cet enjeu, la ville s’est dotée sur la façade sud du gymnase Lagorsse, d’un mur SolarWall® de 109 m2, une technologie intégrée de chauffage de l’air solaire qui apporte une économie d’énergie annuelle de 20 %, pour un productible équivalent à 22.553 kWh/an.

Le Gymnase Lagorsse se dote d'un mur solaire

Le capteur SolarWall® consiste en une surface métallique micro perforée intégrée au bâtiment, où un espace d’air est créé entre 10 et 30 cm. Ce système énergétique devient unique pour chaque projet. Il est fermé sur les côtés pour former un « caisson d’air étanche » et son raccordement à l’entrée d’air du système de ventilation lui permet d’être opérationnel. Lors de l’utilisation du chauffage/ventilation, une dépression d’air est créée dans le SolarWall® : l’air extérieur est préchauffé lors de son passage au travers de sa surface, devenue chaude au moyen des radiations solaires. Cet air préchauffé est ensuite redistribué dans le réseau aéraulique du bâtiment.

Cette technologie apportera une hausse moyenne d’air préchauffé de 7,4° C au-dessus de la température extérieure. "Les coûts de l’installation seront amortis au bout de quatre ans et huit mois exactement !" affirme Bertrand Cuvillier, Responsable du patrimoine de la ville de Fontainebleau.

Pour Anouck Colson, Directrice Déléguée « le SolarWall® réduira leur facture annuelle de chauffage de près de 2 000€, soit une économie moyenne de 20 % sur leur facture énergétique

Le coût des travaux, estimé à 1 700 000 €, est cofinancé par le Conseil Régional d’Ile de France et le Conseil Général de la Seine et Marne.

[ Credit Image : Cédric Thoma – conseiller municipal de fontainebleau ]


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Le Gymnase Lagorsse se dote d’un mur solaire"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    M.t.
    Invité

    Dois-je en conclure que le SolarWall coûte moins de 10 000 € ? Merci pour votre réponse

    wpDiscuz