Le Japon inventorie sa biomasse

Le Ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche (MAFF) a lancé le premier avril dernier un programme national de recensement des sources de biomasse inutilisées afin de mettre à profit ces ressources dans divers projets stimulants pour l’économie locale.

Fin 2006, le MAFF estimait que beaucoup de détritus n’était pas retraités et/ou utilisés: 30% des déchets de bois de construction (beaucoup de maisons individuelles sont en bois au Japon), 40% du papier et 80% des détritus ménagers.

De plus, les forêts japonaises sont généralement très peu exploitées alors qu’elles recouvrent une grande partie de l’archipel. Le MAFF estime donc que ces ressources pourraient être mieux exploitées.

Il a ainsi mis en place un réseau de communication afin de recueillir des données, échanger des informations, mettre à disposition les technologies relatives à la biomasse et former des "professionnels de la biomasse".

Le pays a été divisé en 9 grandes régions dans lesquelles un bureau sera chargé de regrouper toutes les informations et devra piloter les projets. Financé à hauteur de 1,6 millions d’euros pour la première année, le programme prévoit de nouer des partenariats commerciaux avec une entreprise pour chacune des 9 régions, ainsi qu’une entreprise au niveau national.

Ce projet fait partie de l’initiative gouvernementale "Biomass Nippon", destinée à promouvoir l’économie et l’exploitation de la biomasse.

 
BE Japon numéro 445 (1/06/2007) – Ambassade de France au Japon / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43036.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz