Le marché des bioplastiques devrait quintupler d’ici à 2016

Le marché des bioplastiques (PET** d’origine biologique) d’environ 1,2 million de tonnes en 2011 devrait enregistrer une multiplication par 5 en termes de volumes de production d’ici à 2016 – pour atteindre un volume estimé à presque 6 millions de tonnes.

Cette hausse est le résultat de la prévision actuelle du marché, que l’association industrielle European Bioplastics publie chaque année en collaboration avec l’Institut des bioplastiques et des biocomposites de l’Université de Hanovre.

La capacité de production mondiale de bioplastiques augmentera d’environ 1,2 million de tonnes en 2011 à environ 5,8 millions de tonnes d’ici à 2016. La croissance la plus importante sera de loin celle du groupe des bioplastiques d’origine biologique non biodégradables.

Les solutions dites "prêtes à l’emploi", c’est-à-dire les versions d’origine biologique de matières plastiques en vrac comme le PE et le PET, qui diffèrent de leurs vis-à-vis conventionnels uniquement en termes de leur base de matière première renouvelable, accumulent de vastes capacités. Dans cette catégorie, le PET d’origine partiellement biologique représente déjà environ 40 % de la capacité mondiale de production de bioplastiques.

Le marché des bioplastiques devrait quintupler d'ici à 2016

Le PET d’origine partiellement biologique conservera sa position de leader avec plus de 4,6 millions de tonnes d’ici à 2016. Cela correspondrait à 80 % de la capacité totale de production de bioplastiques. Le PE d’origine biologique vient ensuite, avec 250.000 tonnes, totalisant plus de 4 % de la capacité de production totale. Toutefois, "les matières plastiques biodégradables affichent également des taux de croissance impressionnants. Leur capacité de production augmentera de deux tiers d’ici à 2016", a assuré Hasso von Pogrell, directeur général d’European Bioplastics.

Le marché des bioplastiques devrait quintupler d'ici à 2016

Les principaux contributeurs à cette croissance seront le PLA (acide polylactique) et le PHA (polyhydroxyalkanoates), totalisant respectivement 298.000 tonnes (+50 %) et 142.000 tonnes (+ 550 %). "Cette croissance exponentielle tient compte de la demande accrue en solutions durables sur le marché des matières plastiques. Finalement, les bioplastiques ont atteint une position établie dans de nombreux domaines d’application, du marché de l’emballage au secteur des appareils électroniques, en passant par l’industrie automobile", a ajouté M. von Pogrell.


** PET : polyethylene terephtalate

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz