Enerzine

« Le marché des gaz non-conventionnels, un des secteurs les plus actifs »

Partagez l'article

Veolia Eau a annoncé lundi avoir remporté la gestion de 3 installations de traitement des eaux issues de la production de gaz de charbon situées dans le bassin de Surat, à l’est de l’Australie, dans le Queensland.

Remporté à l’issue d’un appel d’offres international lancé par QGC**, une filiale de la compagnie pétrolière et gazière BG Group, le contrat d’une valeur d’environ 650 millions d’euros porte sur le traitement et le recyclage des eaux produites par les puits de gaz de charbon. D’une durée de 20 ans, il prévoit aussi une option d’extension de 5 ans à son terme.

Face à 3 autres groupes de services, Veolia Eau a été retenu par QGC, pour son expertise unique de gestion du cycle complet du traitement des eaux de production dans le domaine complexe des hydrocarbures non conventionnels. Son ancrage local dans l’Etat de Queensland a également été décisif dans ce succès.

Le champ gazier exploité par QGC couvre 20.000 km2 et prévoit le forage de 6.000 puits d’ici 2030. Veolia Eau explique qu’il traitera l’eau de production de ces 6.000 puits au fur et à mesure de leur mise en service. Au total, près de 200.000 m3 d’eau de production seront traités chaque jour.

Contenant un taux très élevé de sels, les eaux de production – qui remontent des puits en même temps que le méthane – doivent subir un traitement complexe avant de pouvoir être réutilisées dans l’industrie ou l’agriculture. "Ces eaux doivent être d’une qualité très élevée afin de répondre aux exigences réglementaires strictes de l’Etat du Queensland" précise la compagnie française.

"Pour Veolia Eau, le marché des gaz non-conventionnels sera un des secteurs les plus actifs de ces prochaines années" affirme Régis Calmels, Directeur général adjoint de Veolia Eau, en charge de l’Asie avant d’ajouter : "Il va y avoir des opportunités majeures en Australie qui abrite le troisième gisement mondial de gaz de charbon après les Etats-Unis et le Canada. En Australie, la région du Queensland en est l’une des mieux dotées du pays-continent."

QGC, qui a déjà beaucoup investi en Australie depuis 2008, passe à la vitesse supérieure en étendant son projet d’exploitation du gaz de charbon dans le bassin de Surat et d’ implantation d’une usine de liquéfaction du gaz à 540 kilomètres, sur la côte est du pays. Dénommé Queensland Curtis LNG Project, ce projet prévoit de transformer en gaz naturel liquéfié le gaz de charbon. Ce GNL sera ensuite exporté vers le marché asiatique (Japon, Chine, Singapour) et le Chili, où la demande en énergie ne cesse de croître.

** filiale à 100% de BG Group


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz