Le méthane est au coeur d’un programme international

L’Agence des États-Unis pour la protection de l’environnement (EPA) affirme qu’un investissement de 5,4 millions de dollars dans un programme international visant à utiliser le méthane comme source d’énergie a attiré plus de 235 millions de dollars de contributions des secteurs public et privé.

Le partenariat « Methane to Markets », lancé par le président Bush en 2004, est une coopération entre les secteurs public et privé visant à promouvoir les projets de capture et d’utilisation du méthane dans quatre secteurs : agriculture, mines de charbon, déchetteries, et réseaux de distribution de gaz naturel.

Le méthane est un combustible brûlant sans résidu qui est l’un des principaux éléments du gaz naturel. Il est responsable de 16 % de toutes les émissions humaines de gaz à effet de serre et capture et maintient dans l’atmosphère 20 fois plus de chaleur que le gaz carbonique.

Plus de 350 organisations du monde entier ont pris des engagements vis-à-vis de ce partenariat, et les États-Unis vont y consacrer 53 millions de dollars au cours des cinq prochaines années.

L’administrateur de l’EPA, M. Stephen Johnson, a déclaré que les États-Unis coopéraient avec leurs partenaires internationaux afin de réduire leur empreinte sur le climat de façon énergique, mais pratique.

Lorsque tous ces projets de capture et de récupération du méthane seront mis en place, ils devraient entraîner une réduction des gaz à effet de serre de l’équivalent de près de 5 millions de tonnes équivalentes de gaz carbonique, et produire assez d’électricité pour alimenter l’équivalent de 800.000 logements, aux États-Unis et dans le monde.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz