Le Microbus Electricity en 21 questions (suite)

D’une capacité optimisée de 22 passagers, plus le conducteur, le Groupe Gruau a lancé le microbus Electricity, une solution de transport collectif 100% électrique conçue pour s’adapter parfaitement à la diversité des besoins en mobilité urbaine. 

[Voir aussi le détail technique et les images dans cet article].

1- Pourquoi Gruau a-t-il choisi les batteries Bolloré ?

En premier lieu, ces batteries Lithium-Metal-Polymère sont tièdes (température de fonctionnement interne de 80°C), c’est-à-dire, qu’elles fonctionnent par tous temps (elles ne craignent pas les grands froids ni les températures caniculaires) contrairement aux autres batteries Lithium. Elles sont uniques sur le marché.

En second lieu, ces batteries sont fabriquées par un groupe français et familial (tout comme Gruau) et basé à Ergué-Gabéric/Quimper, actionnaire de Gruau Microbus. Les approvisionnements sont fiables et maîtrisés (sans aléas de fournisseurs éloignés), dans la logique de notre Démarche Développement Durable (BlueGreen)

2- Quelle est la longévité des batteries BatScap Bolloré ?

Le nombre de cycles est très lié aux types d’applications. La cyclabilité testée est exceptionnelle en raison de la conception du produit (éléments constitutifs de
grosse capacité) et de l’architecture du véhicule.

3- Pourquoi avoir privilégié la location des batteries ?

Notre volonté est de garantir, à nos clients, les coûts d’exploitation dans la durée et la fin de vie : la location exclut les réserves de garantie, généralement, peu visibles dans les contrats traditionnels de vente émis par les sociétés qui vendent les batteries. Avantage Microbus : le remplacement est indolore sur le plan financier et transparent pour l’utilisateur, car réalisé au sein d’un Point-Service Gruau Microbus.

Par ailleurs, la location nous permet de maîtriser la « fin de mission» des batteries utilisées. En effet, lorsque l’énergie devient insuffisante pour le Transport Urbain, dans le cadre d’une première application, les batteries sont déposées et réimplantées pour une deuxième vie (des missions de Transport plus courtes, par exemple, ou d’autres applications à usage stationnaire). Au final, les batteries usagées seront démontées, les constituants seront triés et dirigés vers les filières de recyclage et de valorisation

4- Comment se recharge les batteries ?

Simplicité toujours ! Les chargeurs n’ont pas été positionnés dans le bus pour faire des économies de masse. Ils sont implantés dans une borne directement sur le parc des véhicules. Il suffit ainsi de brancher le bus, comme n’importe quel appareil électrique, le soir en rentrant et de laisser agir le chargeur pendant la nuit, soit environ 8h.

5- Quelle est l’autonomie du véhicule ?

L’autonomie est de 120 Km en moyenne, en fonction du profil de mission, de la charge du véhicule (nb de personnes embarquées) et des options commandées. L’énergie embarquée a été calculée pour répondre à la demande des exploitations : soit 12 Km par heure en moyenne pendant 10 heures.

6- Quelle est l’énergie embarquée dans les batteries ?

Le Microbus accueille 3 packs batteries de 30 KWh chacun, soit 90 KWh au total. Ce point est essentiel pour garantir une bonne autonomie et le Microbus Gruau offre la meilleure énergie embarquée du marché.

7- L’énergie est-elle récupérée au freinage ?

Gruau Microbus a développé un mode d’éco-conduite : lorsque le conducteur appuie sur la pédale d’accélérateur, le véhicule accélère et lorsqu’il relâche la pédale, le véhicule ralentit et l’énergie est envoyée dans les batteries. « Toute l’énergie récupérable est récupérée ». Le frein mécanique n’est utilisé que pour les derniers mètres et en cas d’urgence. Cette technique d’éco-conduite procure un grand confort de conduite.

8- Combien de kilomètres supplémentaires sont gagnés avec ce système ?

Grâce à cette récupération, le véhicule parcourt 20% de kilomètres en plus.


9- Quelle est la vitesse maximale du véhicule ?

La vitesse maximale a été volontairement fixée à 50 Km/h, pour permettre une conduite agréable et économique dans le respect des règles urbaines. Ce point constitue un atout au regard des véhicules concurrents. Un paramétrage inférieur conduirait à une conduite molle et peu agréable. Un paramétrage supérieur gaspillerait de l’énergie inutilement.

10- Le Microbus est-il adapté à tous les reliefs ?

Oui. Nous l’avons testé à Montmartre, par exemple. Dans la mesure où Gruau Microbus est CONSTRUCTEUR, nous pouvons paramétrer les véhicules suivant les applications, de manière à optimiser les rendements énergétiques.

11- Quelle est la capacité du bus ?

Elle est de 22 places + le conducteur, comme son faux-jumeau (le microbus thermique).

12- Quelle a été la démarche d’homologation ?

Gruau Microbus a opté pour une démarche européenne, à laquelle s’ajoute une homologation suisse.

13- Qu’est-ce qui différencie le Microbus Gruau des autres bus ?

  • Un bus de constructeur, conçu dès le départ pour être électrique, avec un soubassement de type Poids lourd très robuste, mais construit avec des matériaux légers (aluminium, composite) recyclables et valorisables. Seul 20 Kg de matériaux ne sont pas recyclables ni valorisables
  • Une accessibilité unique : un plancher plat et bas à hauteur de trottoir (18cm) et la plus large porte latérale électrique du marché (1,40m)
  • Une maniabilité sans égal, grâce à la conception du bus et à son gabarit réduit
  • Un design attractif qui permet de capter de nouvelles clientèles et de nouvelles évolutions à venir en novembre pour la cabine conducteur

14- Quel est le prix ?

Le Microbus est commercialisé à un prix de 165 K euros + 25 K euros pour le chargeur de batteries.  Les batteries sont louées au KWh, soit 1euro du KWh. L’exploitant ne paie qu’en fonction de l’utilisation des batteries.

15- Le modèle économique est-il durable ?

Oui. Dès l’investissement, grâce au contrat de location des batteries et de Full Maintenance, les coûts sont maîtrisés dans la durée, ce qui permet de garantir le véhicule sur la durée prévue pour l’exploitation.

16- Par rapport au véhicule thermique, quelle est la différence ?

Le coût d’exploitation d’un véhicule électrique reste à ce jour supérieur à celui d’un véhicule thermique. Toutefois, en raison de l’évolution annoncée des coûts du pétrole liée à sa raréfaction et de la massification du marché des batteries, cette équation économique devrait s’améliorer significativement à court terme. Le choix de l’électrique représente un parti prix écologique avant tout et très adapté au cœur de ville.

17- Comment se conduit-il ?

Sa conduite est très intuitive avec la pédale d’accélérateur et l’instrumentation de bord est moderne et simple.

18- Quels sont les objectifs de Gruau Microbus ?

Nous visons le marché européen avec une production de 200 véhicules par an.

19- Où sera implanté le Microbus Electricity ?

La Ville de Laval constitue notre première livraison. Le bus démarrera son exploitation dès février 2011. Tandis que le Luxembourg sera notre premier client à l’exportation. La Suisse, la Suède et l’Allemagne devraient suivre de près.

20- Comment est organisé le réseau Gruau Microbus ? Est-il européen ?

A chaque implantation nouvelle de Microbus, nous contractons avec un partenaire de proximité dont la mission est d’assurer l’ensemble des prestations d’après-vente (entretien, pièces de rechange, remplacement des batteries,…). Au travers de ce Réseau, Gruau Microbus propose des prestations « Full Maintenance » pour les clients, qui garantissent la tranquillité d’exploitation ainsi qu’un coût maîtrisé. Le réseau est aujourd’hui fort d’environ 40 points service en France et est en cours de construction en Europe.

21- Avez-vous prévu un service de location de Microbus ?

Oui, cette activité se développe fortement pour des applications saisonnières et de l’événementiel.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le Microbus Electricity en 21 questions (suite)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Michel73
Invité

Ai-je bien compris : Le prix d’achat (complet) est-il bien de 190.000 € ? Le prix de location batterie est de 1€/kwh, soit 60€ / 100 km si on suppose une consommation de 60 kwh au 100 km ? Même en ne comptant pas le prix de l’électricité (à 10 cts/kwh), ce serait trés cher !

pooflo
Invité

Bonjour, Si j’ai (enfin) bien compris, si le bus marche 365 jours par an sur une base “complète” à  90 kWh consommés par jour, le prix de la location des batteries s’élèvera à 90 x 365 = 32 850 E/an. A cela, rajoutez environ 3300 Euros d’électricité/an on a environ 36 500 E. ON tourne à 0,80 E du km, sans compter l’entretien, l’amortissement etc..On nage en plein délire Les points positifs sont effectivement la “délocalisation” de la production du CO2 et l’agrément de conduite pour le chauffeur et les passagers. A part ça, je ne vois pas bien

wpDiscuz