Le Ministère des transports active le dispositif viabilité hivernale

Tous les ans, du 15 novembre au 15 mars, le gouvernement met en place sur l’ensemble du territoire un dispositif hivernal routier appelé « viabilité hivernale » où d’importants moyens humains et matériels sont déployés pour assurer la sécurité des usagers de la route.

A l’approche de l’hiver, plusieurs dizaines de milliers d’agents de l’État, des collectivités territoriales et des sociétés d’autoroutes se mobilisent pour garantir des conditions de circulation optimales aux usagers.

C’est aussi l’occasion de rappeler quelques règles de base pour bien circuler en hiver.

En effet, quand les conditions climatiques hivernales rendent les routes difficilement praticables et particulièrement dangereuses, pour éviter tout accident ou pour éviter de rester bloqué sur un axe, mieux vaut être informé et préparé.

L’infographie ci-dessous rappelle les points importants à retenir avant de partir et durant le trajet sur la route.

Le Ministère des transports met en place le dispositif viabilité hivernale

L’inventaire sur le réseau routier national géré par les directions interdépartementales des routes comprend 6.000 agents mobilisables 24/24, 750 camions équipés de lames et de saleuses, 15 engins spéciaux de déneigement pour les routes de montage traversant les Alpes, le Jura, le Massif Central et les Pyrénées.

Le Ministère des transports met en place le dispositif viabilité hivernale

Sur le réseau routier national géré par les sociétés concessionnaires, l’inventaire fait apparaître 4.000 agents et plus de 1.200 camions équipés (lames, saleuses).

Par ailleurs, entre 800 000 et 1,5 millions de tonnes de sel par an sont épandus sur l’ensemble du réseau routier national, départemental et communal.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz