Enerzine

Le MIT chargé de concevoir des avions éco-compatibles

Partagez l'article

Une équipe dirigée du MIT vient de remporter un contrat de 2 millions de dollars auprès de la NASA pour développer des concepts d’avions commerciaux qui pourraient entrer en service d’ici une vingtaine d’années.

Comme le montre une esquisse d’avion avant-projet (voir photo ci-contre), la forme du fuselage, l’aérodynamisme, la nature et la position des réacteurs vont être complètement repensées.

Aussi, pendant 18 mois, l’équipe aura pour objectif de trouver les moyens de rendre les avions plus silencieux, plus écologiques et plus économes en énergie, un besoin crucial à mesure que la hausse  du prix des carburants deviendra inéluctable.

Huit membres du corps professoral du Département Aéronautique et d’Astronautique, ainsi que plusieurs étudiants, vont travailler sur ce projet en collaboration avec des ingénieurs de recherche : Aerodyne, Aurora Flight Sciences, Boeing Phantom Works, et Pratt & Whitney.

[Credit Image – AURORA FLIGHT SCIENCES]


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Le MIT chargé de concevoir des avions éco-compatibles"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Cramelas
    Invité

    Dans les années 1980, la NASA et les motoristes américains (General-Electric, Allison, Pratt & Whitney) avaient développé le moteur « Propfan »: turbine + hélice (de forme spéciale, avec de nombreuses pales incurvées). Avantage: performances comparables aux turbo-réacteurs, et consommation moindre. Le pétrole ne devait pas être assez cher à l’époque, puisque ce concept fut abandonné… J’espère que les avions du futurs utiliseront des moteurs Propfan (fonctionnant au bio-kérosène !).

    Hayabs1
    Invité
    Il y a heureusement des initiatives similaires en Europe! Notamment à travers les projets dans le cadre des PCRD tels que Clean Sky ou ACFA 2020www.acfa2020.eu/index.htmlL’exposition des 100 ans du GIFAS sur les Champs-Elysées avait par ailleurs un pavillon dédié exposer les pistes du future.Bine sûr les carburants alternatifs, les formes de fuselage augmentées, la modification de l’implantation des moteurs. Le retour des hélices contrarotatives en fait partie. Les arguments avancés par Cramelas sont justes… reste par des actions de R&D à « contrer » les vibrations et le bruit générés par cette configuration.Réduire la consommation sur les avions est une action… Lire plus »
    wpDiscuz