Le MIT veut développer les technologies dans l’énergie

L’Energy Research Council, créé l’année dernière par Susan Hockfield, présidente du Massachusetts Institute of technology (MIT), afin de mettre en place une initiative cohérente au sein de MIT pour aborder le problème de l’énergie, a rendu public son rapport début mai. Aucune décision n’a encore été prise, cependant d’après Ernest Moniz, membre du conseil, le MIT devrait investir au moins 25 millions de dollars par an pour développer la recherche dans le domaine de l’énergie.

Les objectifs de cette initiative sont de produire la science et les technologies des systèmes énergétiques des futures décennies (énergies renouvelables, stockage et conversion de l’énergie, applications au domaine de l’énergie de technologies nouvelles telles que les nano ou biotechnologies), de développer les technologies d’aujourd’hui afin de les rendre plus efficaces et écologiques (énergie nucléaire, séquestration du carbone…) et de créer les technologies nécessaires pour un monde qui se développe rapidement (science et politique du changement climatique, bâtiments écoénergétiques, systèmes de transport…).

Le rapport recommande également la création d’une organisme chargé de diriger le projet et de centraliser les actions des différents départements et la création d’un institut consacré à l’énergie dans les 5 prochaines années.

(src – BE : Ambassade de France)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz