Le Nigéria durcit le ton contre le torchage du gaz

Le Nigeria s’apprête à mettre en place des sanctions envers les compagnies pétrolières pour mettre un terme au torchage du gaz associé à l’extraction de pétrole.

Une recommandation rédigée par le Comité nigérian du gaz, de l’environnement et de l’écologie, en collaboration avec l’industrie de l’amont pétrolier préconise d’imposer une amende de 3,50$ pour chaque millier de pied cube de gaz torché. Le comité va plus loin en proposant de pouvoir faire cesser toute activité aux puits contrevenants.

Le rapport propose la date du 31 décembre 2008 pour la mise en place de ces sanctions.

Le Sénat a approuvé cette recommandation, précisant que le montant de l’amende serait indexée sur les cours internationaux du brut. Il demande au comité de rédiger un projet de loi pour les toutes prochaines semaines.

Avec 2,6 millions de barils extraits par jour, le Nigéria est le premier producteur de pétrole africain et le 8ème exportateur mondial.

 

 

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz