Le norvégien Think en situation de quasi faillite

Enerzine a déjà fait état plusieurs fois de la "Think" une voiture électrique du constructeur norvégien du même nom.

Il apparait que la firme est victime elle aussi de la crise financière. En effet, faute de financement, elle vient de mettre plus de la moitié de ses 200 employés au chômage technique jusqu’à fin janvier 2009.

"Nous sommes dans une situation très grave", a indiqué le directeur général du groupe, Richard Canny. Le groupe venait tout juste de démarrer la production du modèle "Think City" et avait pour objectif l’année prochaine de doubler sa capacité de production pour la porter à 10 000 unités.

Selon les médias norvégiens, le groupe aurait besoin de 280 millions de couronnes (30 millions d’euros). Think a demandé de l’aide au gouvernement norvégien sous différentes formes allant de la ligne de crédit jusqu’à la prise de participation !  Apparemment, le message n’a pas été reçu favorablement. Le gouvernement norvégien a annoncé qu’il n’y aura pas de garantie en prêts à court terme pour sauver le fabricant de voiture électrique (100 millions à 200 millions de couronnes norvégiennes).

Enfin, la NICE Compagny, une autre firme spécialisée dans la conception de voitures électriques, brittanique cette fois, serait également en souffrance.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le norvégien Think en situation de quasi faillite"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
filvert
Invité

Depuis quelques décénnies il est interdit aux gouvernements d’Europe de créer de l’argent, ils doivent emprunter à des banques privés (centrales comme la FED ou nom) et donc payer des intérêts (la dette des états).  C’est pour cela que les pays peuvent aujourd’hui faire faillite.

Dan1
Invité

La Norvège n’est européenne que géographiquement puisqu’elle ne fait pas partie de la Communauté Européenne à 27 et a d’ailleurs refusé d’y adhérer deux fois. Son haut niveau de vie est adossé au pétrole et pour un peu moins de 5 millions d’habitants cela suffit pour l’instant. Dans quelques dizaines d’année, on verra si les norvégiens viennent frapper à la porte de l’Europe communautaire.

zelectron
Invité

et pendant ce temps là, les “majors” regardent les défricheurs se casser la figure les uns après les autres (pas de concurence, mégas ententes, comme ça les prix pourront être les + élevés possible)

Cat
Invité

mais ou peut-on l’acheter cette voiture électrique? Merci

wpDiscuz