Le parc d’habitation Suisse, un gisement solaire important

La société NET Nowak Energie & Technologie SA a estimé le potentiel des capteurs solaires dans le parc immobilier des bâtiments d’habitation en Suisse, en se basant sur deux études régionales mandatées par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).

Celles-ci analysent le potentiel solaire thermique dans le canton de Fribourg et la ville de Zurich.

L’étude a pour but d’extrapoler les résultats des études régionales mentionnées pour l’ensemble du parc immobilier de bâtiments d’habitation en Suisse.

Les résultats principaux s’appuient sur l’analyse de 1210 bâtiments d’habitation (1000 dans le canton de Fribourg et 210 dans la ville de Zurich) et sur l’évaluation de leurs potentiels solaires thermiques par rapport à quatre variantes de référence (v. tableau A) qui tiennent compte des standards traditionnels et optimisés en matière d’efficacité énergétique et de systèmes solaires.

Le parc d'habitation Suisse, un potentiel solaire important

Il en résulte deux valeurs caractéristiques déterminantes pour le parc immobilier des bâtiments d’habitation analysés :

Indice d’aptitude solaire : 32,0 %, c’est-à-dire que 32 m2 de surface utilisable pour le solaire thermique peuvent être identifiés par « tranche » de 100 m2 d’emprise au sol.

Indice de potentiel solaire thermique : 9,9 %, c’est-à-dire qu’il résulte 9,9 m2 de surface de captage pondérée par 100 m2 de surface de référence énergétique.

L’analyse montre que le parc immobilier des bâtiments d’habitation en Suisse peut atteindre un taux de couverture solaire situé entre 30 et 61 %. Cet écart reflète les différentes variantes de référence. La valeur inférieure se rapporte à des systèmes solaires thermiques traditionnels dans la « maison de 8 litres », tandis que la valeur supérieure tient compte de l’évolution possible des systèmes thermosolaires futurs (dont une performance plus élevée de l’accumulateur) dans la « maison à 3 litres » (v. fig. A).

 

Le parc d'habitation Suisse, un potentiel solaire important

Figure A: contributions du solaire thermique au chauffage du parc immobilier des bâtiments d’habitation selon les quatre variantes de référence

Cinq sur six bâtiments d’habitation présentent un potentiel utilisable pour le solaire thermique (SolKat_10 et supérieure). Presque un tiers des bâtiments d’habitation pourrait couvrir la plus grande partie de son besoin en énergie thermique par le solaire, même avec une efficacité énergétique et une technologie solaire traditionnels (SolKat_50 et supérieure).

Cela signifie que plus d’un demi-million de bâtiments d’habitation – dont 395 000 maisons individuelles et 85 000 immeubles locatifs – réalisent au minimum un taux de couverture solaire de 50 %.

En augmentant l’efficacité énergétique et en utilisant un système (d’accumulation) solaire avancé, on parviendra à un potentiel d’approvisionnement en énergie thermique assurée à 100 % par le solaire pour 45% de tous les bâtiments d’habitation (soit 750 000, dont plus de 520 000 maisons individuelles et 140 000 immeubles locatifs) (v. fig. B).

Le parc d'habitation Suisse, un potentiel solaire important

Figure B : répartition des bâtiments d’habitation selon les catégories de taux de couverture solaire et les quatre variantes de référence

L’estimation du potentiel tient compte de la structure actuelle des zones d’habitation et de la morphologie des toitures. En conséquence, un urbanisme, un aménagement du territoire et une architecture optimisés permettront de dégager des potentiels supplémentaires

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le parc d’habitation Suisse, un gisement solaire important"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
sylvainp
Invité

Il n’y a pas à dire, ils ont vraiment une longueur d’avance sur nous, ne serait-ce que sur la vision de l’écologie. On est vraiment en retard, avec notre nucléaire à la Française. Vraiment, l’Allemagne et la suisse devraient être un véritable modèle pour nous. (et c’est sans parler des banques Suisses :D)

Dan1
Invité

Ah c’est sûr qu’on est en retard car les Suisses sont déjà à 50% de nucléaire et 0,X % de solaire !

wpDiscuz