Le parc éolien offshore d’Anholt : c’est 111 éoliennes géantes !

La semaine dernière, le parc éolien offshore d’Anholt a été officiellement inauguré, soit 111 éoliennes dotées chacune d’un rotor de 120 mètres de diamètre et capables de délivrer chacune une puissance de 3,6 MW.

Ce projet le plus grand du Danemark, est détenu par l’énergéticien danois DONG Energy (à 50 %), ainsi que par les deux fonds de pension Pension Danmark (30 %) et PKA (20 %). Ce parc éolien délivre une puissance totale de 400 MW, suffisante pour alimenter près de 400.000 foyers danois en électricité renouvelable, couvrant ainsi 4% des besoins en électricité du pays.

Le parc éolien offshore d’Anholt est situé au large de la côté est du Danemark, à près de 20 km au nord-est de la péninsule du Jutland. Siemens a installé les 111 éoliennes en moins de 9 mois, sur une superficie de 88 km² et dans des eaux allant jusqu’à 19 mètres de profondeur. « Malgré des conditions météorologiques parfois difficiles, nous avons mené à terme le projet offshore d’Anholt dans le respect des délais prévus », a expliqué Markus Tacke, CEO de la Division Wind Power au sein du Secteur Energy de Siemens.

Le parc éolien offshore géant d'Anholt (Danemark) : 111 éoliennes

Pour Siemens, Anholt est déjà le cinquième parc éolien offshore officiellement inauguré en l’espace de quelques semaines. Au Royaume-Uni, le plus grand parc éolien offshore du monde (London Array, 630 MW) et les projets Greater Gabbard (504 MW) et Lincs (270 MW) ont été officiellement raccordés au réseau en juillet et en août. En Allemagne, le projet Riffgat (108 MW), premier parc éolien offshore destiné à une exploitation commerciale en mer du Nord, a été inauguré au mois d’août.

"Le déploiement de nos projets offshore en Europe tourne à plein régime", a ajouté Markus Tacke.

"Siemens a déjà installé plus de 3.900 MW de capacités offshore. Nos projets atteignent le même ordre de grandeur que des centrales thermiques classiques et nous réalisons des avancées importantes dans l’industrialisation de l’énergie éolienne offshore. Ainsi, nous contribuons à faire baisser encore le coût de l’énergie éolienne produite en mer", a poursuivi Markus Tacke.

Les ferry-boats de la société Anholt font la navette entre la ville danoise de Grenå, en bordure du détroit du Kattegat, et l’île d’Anholt, longeant ainsi le parc éolien offshore du même nom, qui est le plus grand du pays. Cette installation se situe au large de la côte est du Danemark, à environ 20 km au nord-est de la péninsule du Jutland. Siemens a installé l’ensemble des 111 éoliennes en moins de 9 mois, sur une superficie de 88 km² et dans des eaux allant jusqu’à 19 mètres de profondeur.

Le parc éolien offshore géant d'Anholt (Danemark) : 111 éoliennes

[ Photo prise depuis un Ferry Anholt ]

Au large du Danemark, Siemens a installé, en incluant le projet d’Anholt, 9 parcs éoliens offshore, pour une capacité cumulée d’environ 1,1 GW.

Le gouvernement danois entend couvrir, d’ici 2020, la moitié des besoins en électricité du pays grâce à l’énergie éolienne ; en 2012, cette proportion était déjà de 30 %. D’ici 2050, le Danemark entend même s’affranchir entièrement de l’utilisation des combustibles fossiles dans sa production d’énergie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le parc éolien offshore d’Anholt : c’est 111 éoliennes géantes !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Steph
Invité

Lentement mais tres surement le Danemark (mais aussi l’Allemagne, l?autriche, la Suisse) nous demontre que 100% d’Enr, c’est faisable. Quand on pense que le Danemark est un pays plat densement peule avec pas ou peu de rivieres, moins de soleil, beaucoup moins de biomasse-biogaz et un regime de vent unique.

Oreolien
Invité
ahhh , l’idéal et ses fleurs bleues, l’Allemagne fonce vers la plus grande crise énergétique de son histoire, et tous les médias en parle ! Mme merkel se touve en grande difficulté actuellement. La puissance intermittente est délivrées aux foyers ” hors chauffage ” il faut le préciser …d’ou l’utilité majeur de ce parc éolien dans un pays ou il fait … froid ! et vive les fonds de pensions sans qui rien ne serait possible : Spéculer sur l’Internet ( crack 2001) l’immobilier ( crack 2008 ) l’energie ( crack 2016 ? ) les bulles finissent toujours par libérer… Lire plus »
Caribou
Invité

“D’ici 2050, le Danemark entend même s’affranchir entièrement de l’utilisation des combustibles fossiles dans sa production d’énergie” “production” et non consommation… L’eolien c’est intermittent et qd ca souffle moins d’où vient l’électricité nécessaire ? De Norvège, et jusqu’à preuve du contraire le danemark ne dirige pas encore la politique énergétique de ces fournisseurs.. Ceci dit le plus on produira avec de l’éolien, le plus on pourra temporairement couper les centrales “à carbone”

Littleman
Invité
Connaissez vous la consommation annuelle du foyer badrien ? (indiquée sur votre facture EDF en kWh) Si oui, faites une division par 8 750 et vous obtiendrez votre puissance moyenne appelée. Si vous êtes au delà de 1 000 vous êtes soit agent EDF, soit malheureux propriétaire d’une passoire énergétique chauffée au grille pain. Dans le foyer littleman ça donne 251, un peu plus de 550 en moyenne nationale. Si on veut estimer la puissance consommée moyenne par habitant : tout compris (industrie, services, pertes en ligne etc.) elle se situe aux alentours des 880 kW. Mais ce chiffre est… Lire plus »
Grek
Invité

Il est probable que pour ré assurer sa consommation le danmark tirera sur les barrages norvegien pendant les pics. Quand le vent souffle et que personne ne consomme (la nuit en hiver) les norvegiens pourront fermer les vannes des barrages pour les recharger, et tier sur les eoliennes danoises. SI les lacs sont deja pleins les danois pourront exporter leur surplus ailleurs. Comme on arrive a predir le vent, les débits des rivières et les conso éléectrique avec une certaine finesse de nos jours on peut estimer que le 100 % renouvellables arrive a grand pas.

enr100pc
Invité
Tout le monde n’a pas besoin (et heureusement) de 6kW. Il suffit pour cela de ne pas se chauffre à l’électricité. Je suis raccordé en 3kW et je n’ai aucun pb (il suffit de faire un peu attention). Par ailleurs, se chauffer à 23° c’est grave… vous êtes en short et tee-shirt l’hiver chez vous ? La norme c’est 19° ; je comprends pourquoi vous dépensez tant d’énergie. Et puis ce n’est pas la peine de crier pour énoncer des contre-vérités : bien entendu que l’électricité se stocke. Vous avez déjà entendu parler des STEP, des batteries, etc ? Il… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Ca peut dépendre effectivement des Norvégiens, mais en 2012, le Danemark -a produit ( toutes sources confondues) 29037GWh -a importé de Norvège 5455GWh -a exporté vers la Norvège 673GWh Alors, pas jouable?

Devoirdereserve
Invité

Cher Badrien, Laissez tomber, c’est désespéré… Pour info, une ancienne, mais jolie présentation de RWE, constatant qu’il faudrait multiplier le stockage en Allemagne d’un facteur 300. C’est désespéré aussi.

Littleman
Invité

Oui bien sûr, quand on pense q’une dizaine de générations aura consommé (et beaucoup gaspillé) un trésor constitué sur plusieurs millions d’années, sans aucune contrepartie ou provision pour ceux qui viendront après (hormis quelques degrés de plus au thermomètre et des glaciers en moins.. ) ça devrait faire réfléchir. Nous considérons les énergies de stock ; fossile et fissile comme gratuites en n’en payant que l’extraction le traitement le transport et les actionnaires, c’est totalement anormal.

wpDiscuz