Le parking de l’usine de Renault Cléon à l’épreuve du soleil

Coruscant, un producteur d’énergie renouvelable français spécialisé dans la réalisation et l’exploitation de centrales solaires en couverture de parkings, et la Caisse des Dépôts ont annoncé récemment un nouveau partenariat pour la réalisation d’une centrale solaire de 23 000 panneaux photovoltaïques, produisant 5MWc, en couverture du parking de l’usine de Renault Cléon en Seine-Maritime.

Avec une première expérience réussie en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour une puissance de près de 2 MWc, Coruscant et la Caisse des Dépôts ont décidé de poursuivre leur association en Seine-Maritime, avec une filiale commune Cléon Photovoltaïque SAS détenue à 51 % par Coruscant et à 49 % par la Caisse des Dépôts.

Ce partenariat a pour objectif d’optimiser les zones urbaines en faisant des parkings, lieux dédiés au stationnement, des sites de production d’électricité solaire. Les solutions développées par Coruscant participent d’une démarche « d’éco conception » de l’aménagement urbain, sans nuisance ni consommation de foncier supplémentaire.

Oséo et la Société Générale participent au financement de cette centrale, dont le coût s’élève à près de 15 millions d’euros.

Techniquement, la centrale d’une puissance de 5 MWc couvrira les 2.350 places de parking du personnel, soit l’équivalent de 34.000 m² de panneaux solaires ou de 5 terrains de football.

La centrale est réalisée avec des fournisseurs français (Pavi Metal et Adiwatt), un installateur électrique local (Inéo) et des panneaux photovoltaïques européens (REC Solar).

La centrale solaire sera équipée d’un système innovant de bornes de recharge pour véhicule électrique, qui alimenteront 15% des places du parking. Le site de Renault Cléon a été choisi pour produire le moteur du futur véhicule électrique de Renault.

Le chantier a démarré le 15 juin 2011 pour une fin de travaux et un raccordement au réseau en fin d’année 2011.

Enfin, Renault projette d’équiper les zones de stationnement de 6 de ses usines françaises de panneaux photovoltaïques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le parking de l’usine de Renault Cléon à l’épreuve du soleil"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Blu
Invité

Beau projet, qui permet d’utiliser intelligemment les grandes surfaces de parking, de protéger de la pluie, et peut-être un jour de recharger directement les voitures électriques. La production n’est pas énorme par contre, moins de 1000h par an c’est assez faible, on peut se demander si on ne ferait pas mieux de construire ce genre d’installations là où il y a vraiment du soleil et pas en seine maritime. Question habituelle: quel tarif a été appliqué? Il me semble qu’avec les dernières réglementations ce genre de projet serait tout simplement impossible.

Blu
Invité

Après vérification, le projet bénéficie bien de l’ancien tarif de 0,42€/kWh, et l’ancienne procédure: Avec la procédure par appel d’offres extraordinairement compliquée et les nouveaux tarifs, il y a peu de chances qu’on revoie des projets comme celui-là bientôt. En tous cas sûrement pas fait par une PME, peut-être à la rigueur par EDF EN avec des panneaux chinois…

Rzaslawsky
Invité

Faire du courant vert sur un parking… On va finir par aimer les parkings d’ entreprise alors qu’il faudrait plutôt interdire ou taxer fiscalement très fort les parkings d’ entreprise pour que les employés utilisent les transports publics ou habitent a 30 minutes à pieds de leur lieu de travail. Le Green Washing est en marche !

vince59
Invité
encore un qui a du souvent mettre les pieds dans une usine: les horaires des transports publics sont assez rarement compatibles avec les horaires de fonctionnement en 3×8 des usines / tu me diras yaka/fautqu’on bon courage pour changer cela / petite question : et si on aime pas les transports en commun, et si on prefere garder son indépendance et si on a pas envie de se faire em….er apres une journée sur la chaine par les bandes de petits c… qui eux fréquentent beaucoup les transports en commun: on a le droit ou bien? que les ouvriers habitent… Lire plus »
Ehsy
Invité

Et dans les transports en commun y’a trop de smartphones. Entre 1 et 2V/m avec des pointes à 7! Alors que le corps humain fonctionne à 4V/m et que pour la plupart des gens au-dessus de 0.6V/m c’est tout bonnement intolérable. Donc moi je prends ma voiture (portable éteint bien sûr), et vive les abris de parking photovoltaïques!

wpDiscuz