Le Petit Eolien réclame un tarif d’achat dédié pour stimuler la demande

En compagnie de ses homologues issus des filières énergies renouvelables, le syndicat du Petit Eolien (SYPEO) a participé le 30 janvier dernier à l’Assemblée Nationale, à une table ronde consacrée à la filière éolienne en France.

En plein débat national sur la transition énergétique, cette table ronde était organisée par M. Philippe Plisson, député de la 11ème circonscription de Gironde et membre de la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.

"La participation du SYPEO à cette table ronde est un signe positif et un pas dans la bonne direction mais cela ne doit pas rester sans suite. Il est urgent de faire comprendre les bénéfices industriels, économiques et sociétaux de cette solution énergétique en phase avec la politique de décentralisation de la production annoncée par le gouvernement", a expliqué Jérôme Bousquet, Président du Sypeo et Directeur général d’Eolys.

Lors de cette table ronde, le SYPEO a exprimé sa satisfaction concernant certaines mesures programmées telles que la suppression des ZDE (Zones de Développement Eolien) qui permettra un assouplissement des conditions d’implantation. Le syndicat rappelle aussi que la filière aura besoin d’un soutien similaire à celui annoncé par la ministre Delphine Batho en janvier dernier pour le Photovoltaïque. A ce titre, le syndicat estime qu’à partir du moment où la France possède le deuxième gisement de vent en Europe, il ne doit pas y avoir d’inégalités de traitement dans les filières des énergies renouvelables.

Concrètement, le SYPEO souhaite que soit étudiée la possibilité de voir le Petit Eolien rattaché à la législation mise en place pour le Photovoltaïque. Selon lui, "la catégorisation d’un tarif d’achat spécifique permettrait de stimuler la demande d’une façon tangible et permettrait également une mutualisation des installations."

"Il est temps de faire comprendre que le Petit Eolien en France a un fort potentiel industriel, nous pourrions même dire qu’il a le même potentiel que l’industrie automobile avait à son origine en terme de création d’emplois, sans parler des solutions concrètes qu’il apporterait au réseau énergétique parfois saturé, soit la stabilisation des réseaux basse tension et diminuer ainsi les appels de puissance qui sont un problème récurrent en région" a conclu Jérôme Bousquet.

* Le Débat National sur la Transition Energétique lancé par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie se terminera en juillet 2013 et se finalisera par un projet de loi au Parlement en octobre 2013.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Le Petit Eolien réclame un tarif d’achat dédié pour stimuler la demande"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Quel tarif de rachat reclament-ils?

Point d'interro
Invité

Il va falloir un jour travailler en commun !!! j’apprends aujourd’hui que nous avons deux associations qui s’occupent du petit éolien . AFPPE association Française pour le petit éolien , et le SYPEO ? Il me semblerait logique que ces deux identités commencent par se mettre d’accord pour tirer ensemble .

Point d'interro
Invité

Il va falloir un jour travailler en commun !!! j’apprends aujourd’hui que nous avons deux associations qui s’occupent du petit éolien . AFPPE association Française pour le petit éolien , et le SYPEO ? Il me semblerait logique que ces deux identités commencent par se mettre d’accord pour tirer ensemble .

Tributin
Invité

Sypeo n’est pas un syndicat , c’est trois ou quatre clampin qui essaye de se faire connaitre. Une seule association est à peut près valable pour le petit éolien AFPPE association Française pour le petit éolien . J epense que Mr Plisson aurait dû chercher des références ailleurs .

Solar'n i
Invité

Des mesures incitatives pour le petit éolien, oui! Mais pas sans avoir défini au préalable un cadre réglementaire et technique de la profession et des génératrices, pour que cesse les escroqueries en tout genre (éolienne de pignon, éolienne “miraculeuse”…) Sinon, 100% d’accord avec Tributin, où est l’AFPPE dans cette affaire??

Sonate
Invité

D’ailleurs ces déclarations sont de l’ordre du n’importe quoi !

Velka
Invité

Pourquoi pas, mais il faut faire le tri dans les technologies (les rendements réels) et les installateurs. Il en existe des sérieux, mais… Sans parler de la contrainte due à l’emplacement de l’éolienne et à son voisinage, (perturbations, bruit,…) Au stade actuel des technologies, ce n’est pas aussi rentable que le grand eolien. Alors que le photovoltaïque offre plus de potentiel, y compris pour les petites installations. Nota : je teste les deux solutions.

Velka
Invité

Pourquoi pas, mais il faut faire le tri dans les technologies (les rendements réels) et les installateurs. Il en existe des sérieux, mais… Sans parler de la contrainte due à l’emplacement de l’éolienne et à son voisinage, (perturbations, bruit,…) Au stade actuel des technologies, ce n’est pas aussi rentable que le grand eolien. Alors que le photovoltaïque offre plus de potentiel, y compris pour les petites installations. Nota : je teste les deux solutions.

Pastilleverte
Invité

Quand comprendra ton dans ce pays que les enr ne sont pas faites pour enrichir quelques profiteurs ? Eolien pour complèter son alimentation électrique, pourquoi pas ? ENR en général pour se faire du fric sur le dos des bons cou…. que nous sommes. Non, trois fois non !

Sicetaitsimple
Invité

Le “petit éolien”, ça commence j’imagine à pas grand chose ( quelques centaines de W à 1kW ), mais ça s’arrète où?

Samivel51
Invité

A tout prendre, je prefere preduire de l’electricite renouvelable en enrichissant un ingenieur et un investisseur europeens qui ont invente une petite eolienne, plutot que de polluer en enrichissant des cheicks et autres dictateurs dont le seul merite est d’avoir des hydrocarbures sous leurs pieds.

airsol
Invité

Selon l’ADEME Bourgogne c’est 20 KW maxi…. L’ADEME nationale dit , elle moins de 36 KW et 35 m De nombreux pro disent moins de 36 KW et 50 m Le tarif d’achat est un outil bien plus intelligent que le crédit d’impot car il remunere la performance, mais le mode de financement gagnerait à etre revu. A exclure: les éoliennes de pignon, nouvelle arnaque à 30% de credit d’impot, 32% voire 40 en cas de bouquet de travaux

Sicetaitsimple
Invité

Merci! 36kW parait cohérent en terme de reglementation vis-à-vis d’autres techniques et des seuils d’Erdf. Ca faisait bien longtemps qu’on ne vous avait pas vu…

wpDiscuz