Le plus haut parc éolien d’Europe à 2332m d’altitude

Alors que depuis 8 ans, une éolienne produit de l’énergie renouvelable sur le Gütsch, au-dessus de la commune d’Andermatt, en Suisse, les deux autres installations mises en service le 1er octobre font de ce site le plus haut parc éolien d’Europe.

Le site du Gütsch, à 2332 m d’altitude, devient ainsi le plus haut parc éolien d’Europe.

Les deux nouvelles installations de type Enercon E-44 sont dimensionnées pour tirer profit de vents soufflant en rafales : 55m de hauteur au moyeu, 44m de diamètre et 900 kW de puissance chacune.

Les trois éoliennes exploitées par la société Elektrizitätswerk Ursern totalisent une puissance de 2400 kW et généreront annuellement quelque 3,25 millions de kWh d’électricité "verte" labellisée "naturemade star".

Le plus haut parc éolien d'Europe à 2332m d'altitude

Les fondations des deux nouvelles éoliennes ont été posées en juillet. Le transport des éoliennes s’est révélé une véritable expédition : les pièces sont passées par le tunnel du Saint-Gothard, elles ont ensuite gagné Andermatt par la route du col et sont parvenues au site en empruntant une route militaire. Montées à la mi-septembre, elles ont été mises en service vendredi dernier.

Le plus haut parc éolien d'Europe à 2332m d'altitude

Deux autres installations sont projetées sur un terrain voisin.

Markus Russi, chef d’exploitation, se réjouit de l’augmentation de la production de courant vert : "L’énergie éolienne offre un complément idéal à l’hydroélectricité."

La production suisse d’énergie éolienne devrait atteindre de nouveaux records cette année. Grâce aux nouvelles installations mises en service au Mont-Crosin, au Gütsch et – bientôt – au Peuchapatte, elle sera multipliée par 2,5 et passera de 27 à 72 millions de kWh. De quoi alimenter 20’000 ménages.

[ Credit image : Suisse Eole ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Le plus haut parc éolien d’Europe à 2332m d’altitude"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nature
Invité

Qu’en pense le Club alpin suisse? Il faut revoir le tableau de Gaspar David Friedrich “Le voyageur au dessus de la mer de brume”,il lui manque quelque chose,une éolienne peut-être?

Dan1
Invité

Comme d’habitude les Suisses sont à fond… dans l’éolien. Regardez les objectifs à long terme, ça décoiffe : En 2050, ils auront 800 éoliennes pour 4 TWh/an. ça va massacrer doucement !

renewable
Invité

ET le rapport d’échelle? 67M de haut en bout de pale face à 2332M d’altitude et des sommets à plus de 3000m autour? Un peu de décence…vous préférez sans doute une fumée incolore de centrale à charbon/fioul/gaz ou de l’invisible radioactivité? Au moins votre vision franco-centrée du paysage qui ne doit pas changer de la vision moyen-ageuse que vous en avez est sauvergardée… Triste sire et triste France incapable de progresser dans le bon sens

Samivel51
Invité

Y a-t-il un pays où le paysage est plus protégé qu’en Suisse? Alors si même les Suisse ajoutent des éoliennes dans leur paysages, c’est bien qu’elles ne sont pas si moches! Les Francais pourront même s’enorgueillir d’avoir des paysages qui ressemblent à la Suisse! Et les Suisse ont une bonne raison supplémentaire d’investir dans l’éolien: ils ont une importante capacité hydraulique qui permet de stocker la sur-production et de la relâcher durant les périodes sans vent.

Visite
Invité

et Dan massacre uniquement visuel et encore c’est une question de gout, tu préfères les lignes HT pour évacuer nos surplus nucléaire? en tout cas ça n’irradie pas et ne laisse de déchets difficilement et chèrement gérables

Abcd
Invité

C’est sur parce que l’eolien ne permet pas de progresser dans le bon sens!!!!!!!!!

Zivite
Invité

Pour évacuer les surplus éoliens en provenance des éoliennes industrielles,il faut aussi des lignes HT!N’est ce pas troll “Visite” ?

Pastilleverte
Invité

Ben oui quoi, c’est bien plus beau une ligne à HT… + sérieusement le vrai argument, déjà souligné, est la bonne complémentarité éolien/hydraulique, OK en Suisse, moins OK en France. En revanche, multiplier la puissance installée par 2,5 pour atteindre environ 7% de la conso électrique… des ménages… y’a de la marge de progression (ce qui va finir par supposer une pollution visualo-paysagère non négligeable) ! Au fait, l’électricité produite par les ventilateurs, elle est acheminée comment? ne serait-ce point par des lignes BT voire MT voire HT ?

eolius
Invité

L’électricité produite par des éoliennes de cette puissance nominale(supérieure ou égale à 2 MWe à l’unité)est acheminée par des lignes HT.Et ça ne pose pas de problème.C’est pas plus moche que les très nombreuses lignes(et pylônes) de télé-sièges et télé-skis qu’on trouve partout dans les Alpes et les Pyrénées.

eolius
Invité

L’article dit:”…et 900 kW de puissance chacune.” Des lignes ‘Moyennes Tensions’ (M.T) peuvent suffire.

Nature
Invité

On lit souvent qu’une éolienne n’est “pas plus laide que…” un pylône,une centrale etc.C’est dire 1/ qu’elle est peu esthétique dans un site naturel,2/ que la peste des pylônes n’est pas une excuse au choléra des éoliennes.3/que l’harmonie d’un site peut fort bien être détruite par l’irruption d’un seul objet incongru.Tout comme une fausse note pertube une sonate.De plus il ne s’agit pas d’un objet mais d’une installation industrielle ,de plusieurs éléments ,tous identiques.

Phoebus
Invité

Je m^étonne qu’on aie installé deux génératrices de 900 kW, alors que le site serait bien mieux exploité avec des éoliennes de 2 ou même 3 kW. Car là-hau, ce n’est pas le vent qui manque, bien au contraire. Même que la première, un prototype, produit même par vent très fort à violent, du fait que quand la pression augmente sur les pales, une deuxième génératrice se couple à la première. Fallait y penser.

De passage
Invité

dans des chocolats suisses peut-être. Allons, encore un idéologue qui tournera en rond dans sa chambre dans 10 ans quand l’arnaque éolienne éclatera au gra,d jour

wpDiscuz