Enerzine

Le plus important craqueur d’éthane au monde inauguré

Partagez l'article

Total annonce l’inauguration de la plus grande unité au monde de production d’oléfines par craquage d’éthane à Ras Laffan, au Qatar.

D’une capacité de 1,3 million de tonnes d’éthylène par an, le craqueur d’oléfines de Ras Laffan (Ras Laffan Olefin Cracker, RLOC) alimentera la nouvelle unité de polyéthylène de Qatofin inaugurée à Mesaieed en novembre 2009. À travers ses participations dans Qapco et Qatofin, joint-ventures créées avec Qatar Petroleum, Total Petrochemicals détient un intérêt de 22,2% dans RLOC, aux côtés de Qatar Petroleum et de Chevron Phillips Chemical Company.

L’éthane utilisé dans le craqueur de Ras Laffan provient du champ North Field, un gisement géant de gaz naturel situé dans l’offshore du Qatar et dans lequel Total détient des intérêts dans la production et le transport du gaz par le biais des projets Dolphin et Qatargas I et II. Le gaz naturel (méthane) destiné à l’export est traité dans des usines de liquéfaction également situées à Ras Laffan ; l’éthane associé produit par Dolphin sera valorisé au sein du craqueur de Ras Laffan comme matière première pour l’industrie pétrochimique.

Le plus important craqueur d'éthane au monde inauguré
[ Credit image : Total – RLOC ]

« La mise en service du craqueur de Ras Laffan, après celle de l’unité de polyéthylène de Qatofin en novembre dernier, permet à Total de renforcer une nouvelle fois sa collaboration avec le secteur énergétique et pétrochimique qatari », a déclaré François Cornélis, vice-président du Comité exécutif de Total et directeur général Chimie. « Ces projets de grande envergure améliorent considérablement notre position dans la pétrochimie, en particulier sur les marchés en croissance d’Asie et du Moyen-Orient. »

Le plus important craqueur d'éthane au monde inauguré

Présent au Qatar depuis 1936, Total détient des participations dans le champ d’Al Khalij (100%), dans le bloc NFB (20%) du North Field ainsi que 10% dans l’usine de liquéfaction de Qatargas 1. Le Groupe détient également des intérêts de 24,5% dans le projet Dolphin et de 16,7% dans le train 5 de Qatargas 2. La production de Total au Qatar s’est élevée à 141 000 barils équivalents pétrole par jour en 2009.

Total est également partenaire dans la raffinerie de Ras Laffan (10%), ainsi que dans les usines et projets pétrochimiques de Qapco et Qatofin. Le Groupe détient notamment une participation dans la nouvelle unité LLDPE (Linear Low Density PolyEthylene) de Qatofin à Mesaieed.

Enfin, Total a ouvert en 2009 un centre de recherche près de Doha.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Le plus important craqueur d’éthane au monde inauguré"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Zach
    Invité

    le passage du gaz naturel au GNL est assez important pour l’envirronnement mais ça reste une source d’énergie fossile. la question majeure reste celle de savoir dans quelles conditions se passera la combustion. les systèmes de piégéage et stockage de carbone seront tout aussi important pour les installations industrielles du qatar.  De plus Total est capable de nombreuses réalisations d’exploitation d’exploitation des énergies encore plus propres.

    wpDiscuz