Enerzine

Le Port autonome de Marseille augmente ses capacités

Partagez l'article

Le Conseil d’Administration du Port Autonome de Marseille a approuvé le 2 février deux opérations d’investissement visant à adapter le terminal pétrolier de Lavera à l’augmentation et à la diversification des trafics engendrés par les projets d’implantation en cours.

En effet, avec les projets Biocar (construction d’une usine de biocarburants) et LBC (extension des stockages de produits chimiques et biocarburants), le terminal de Lavera devra être en mesure de traiter 1,3 million de tonnes supplémentaires et 300 nouvelles escales annuelles d’ici 2015.

Afin d’anticiper la saturation de ses installations, le CA du PAM a validé la construction d’un nouveau poste dit « poste L » qui permettra de compléter le dispositif existant et de traiter près de 2 fois plus de trafics qu’aujourd’hui. Le PAM investira 13,5 millions d’euros pour créer ce nouveau poste à quai.

Le poste L qui devrait être opérationnel en 2011, sera capable de recevoir plusieurs types de produits (benzène, GPL, biodiesel…) et d’accueillir des barges fluviales comme des navires de la gamme de 5 000 à 10 000 tonnes.

La 2ème opération d’investissement d’un montant de 15,3 millions d’euros consiste en la destruction et la reconstruction de 2 postes, les K3 et K4.

Ces 2 postes à quai seront dédiés à l’avitaillement (fourniture de fioul aux navires escalant dans le port) dont le nombre et les caractéristiques évolueront fortement dans les prochaines années grâce à la mise en place des nouveaux projets du PAM.

D’autre part, le groupement Oiltanking – Mediaco* a officialisé le 25 janvier dernier son intention d’implanter un dépôt de stockage de produits pétroliers raffinés sur le port de Marseille-Fos.
Ce projet majeur pour le stockage de produits raffinés, renforce la position du port de Marseille-Fos, déjà 3ème port pétrolier mondial, dans son rôle de hub pour les échanges de produits raffinés en Méditerranée.

Ce futur dépôt d’une capacité totale de 800 000 m3 offrira au port un potentiel de trafic maritime supplémentaire de 6 millions de tonnes par an lors de la mise en service de la 1ère phase à partir de 2010. Oiltanking – Mediaco investira plus de 200 millions d’euros dans ce projet.

Suite à l’approbation du Conseil d’Administration du Port Autonome de Marseille lors de sa séance du 28 septembre 2007, une parcelle de 18 hectares a été réservée dans l’enceinte du terminal pétrolier de Fos (zone de Cavaou) afin que le nouveau dépôt soit raccordé par canalisations aux postes publics de ce terminal.

C’est en partie pour s’adapter à ces nouveaux trafics que le PAM avait décidé en novembre 2007 d’investir près de 32.7 M€ pour doubler ses capacités de réception de produits raffinés.

La société Oiltanking, filiale du groupe Marquard&Bahls AG basé à Hambourg, est le 2ème plus grand exploitant indépendant de terminaux de stockage au monde. Elle exploite 73 terminaux dans 21 pays.

Le groupe Médiaco dont le siège est à Marseille est la 1ère entreprise de levage et de manutention en France. Via sa filiale Médiaco Vrac, il dispose de plusieurs terminaux de stockage, dont un sur le port de Marseille, spécialisés dans les huiles et produits chimiques non dangereux.

* Une filiale commune à Oiltanking et Mediaco est en cours de création. Elle devrait porter le nom d’OMM pour Oiltanking Mediaco Marseille.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Le Port autonome de Marseille augmente ses capacités"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Rasdf
    Invité

    hhj gbgdcdxcvi vgfghbvhgcgcffxxxxxxxxxxxxi.vngtrek

    Serieux
    Invité

    les bateau de coisiere peut comporter 1 230 personnes dont la moitier des personnes au portdonc moi je fais grève

    wpDiscuz