Le port autonome du Have retient la CIM et Poweo

Le port autonome du Havre (PAH) a retenu la Compagnie industrielle et maritime (CIM) et Poweo pour construire et exploiter un terminal méthanier à Antifer.

Les deux entreprises qui s’étaient rapprochées ces dernières semaines doivent présenter leur projet pour la prochaine réunion du conseil d’administration fixée à fin novembre.

La CIM est déjà fortement présente au Havre où elle exploite les terminaux pétroliers d’Antifer et du Terre-plein sud. Quant à Poweo, une société créée en 2002 par Charles Beigbeder, elle se présente comme "le premier opérateur indépendant d’électricité et de gaz en France" derrière les opérateurs historiques EDF et GDF.

Les deux lauréats ont été préférés à la SNET, filiale du groupe espagnol Endesa et à 4-Gas qui appartient au fonds d’investissement américain Carlyle.

L’investissement qui est estimé entre 500 et 600 millions d’euros permettrait le retour du d’un trafic disparu au Havre en 1989 avec la fermeture d’un premier terminal méthanier exploité par GDF à l’entrée du port principal. Le terminal prendrait place dans l’enceinte du port pétrolier d’Antifer dont les capacités sont sous-utilisées. Il comprendrait des installations de stockage de Gaz naturel liquéfié (GNL) et une usine de regazéification.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz