Le portefeuille éolien français d’Epuron en forte croissance

Avec 60 MW en exploitation, 75 MW en construction et 300 MW en développement, le portefeuille éolien de la société Epuron France est en pleine expansion !

Le parc éolien de La Chaude Vallée, en région Picarde, composé de 6 unités (2,05 MW) qui fait suite à un contrat clé en main conclu entre Repower et Epuron France avait été mis en service en septembre 2012. Six autres éoliennes du même type (modèle Repower MM92) vont être installées sur le site voisin de Morvillers. La réception de ce projet est prévue pour le premier trimestre 2013.

Par ailleurs, les parcs éoliens Moulins des Champs et Hauts Moulins, en région Champagne Ardenne, équipés des modèles Vestas V90 d’une puissance totale de 24 MW (12 x 2,0 MW) ont produits leurs premiers MWh début décembre 2012. Les deux projets ont également été développés entièrement par Epuron dans le cadre d’un parc total de 34 MW. D’autre part, la mise en service des premières machines Nordex détenues par Epuron France est prévue pour le printemps 2013 : "le parc éolien Jallais (Pays de Loire) sera équipé de 3 turbines N100 (3 x 2,5 MW)".

Depuis l’acquisition du portefeuille français d’Eolia Renovables en Avril 2012, Epuron France a ajouté des machines de types Enercon à son portefeuille d’exploitation, soit 11 éoliennes d’une capacité totale de 24 MW, à Caen Garcelles et Saint-Riquier (Picardie). L’extension prévue du parc éolien de Saint-Riquier de 13 machines et la mise en service de 5 turbines sur le site de du parc éolien Oyré-Saint-Sauveur (Poitou-Charentes) augmentera le portefeuille Enercon à environ 60 MW d’ici la fin 2013.

En Novembre dernier, la société Gamesa a vendu le parc éolien La Souterraine (Limousin) à Epuron France. Le site comprendra 4 Gamesa G97 d’une capacité totale de 8 MW et tournera pour la fin 2013.

"Au cours des 12 derniers mois, Epuron France a connu une croissance significative grâce à ses développements propres et de nombreuses acquisitions. Considérant les parcs éoliens actuellement en construction et notre pipeline de projets en développement, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif de devenir un producteur indépendant d’électricité de 250 MW d’ici 2015" a déclaré Benoît Gilbert, de Group-COO.

De son côté Jean-Baptiste Godmet, Responsable Développement et Acquisitions chez Epuron, a ajouté : "notre expertise de développeur est renforcée par nos efforts d’acquisition. Nous espérons encore davantage intensifier nos partenariats avec des développeurs de la filière et les acteurs locaux".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz