Le premier Certificat Vert pour les particuliers

Watt Value lance la première offre de certification verte pour le grand public ! Jusque-là réservée aux entreprises, l’acquisition de certificats verts constituera désormais un geste volontaire du particulier en faveur d’une électricité respectueuse de l’environnement.

Une innovation Watt Value pour mettre l’accent sur le sens écologique d’un engagement choisi du consommateur. Une démarche innovante et pionnière sans changer de fournisseur d’électricité.

Marquer sa préférence aux énergies renouvelables électriques est désormais possible sans avoir à changer de fournisseur. Les offres d’énergie vertes reposent le plus souvent sur l’acquisition d’une certification totalement indépendante et séparée de la fourniture « physique » d’électricité.

En France, le certificat vert est l’outil de référence utilisé dans la majorité des offres pour attester qu’une quantité d’électricité d’exactement 1 MWh (1000 kWh) a bien été injectée sur le réseau européen et produite à partir d’une centrale exploitant des énergies renouvelables. Opter pour un contrat d’énergie verte revient alors à adjoindre des certificats sur la base de sa consommation en complément de sa fourniture physique.

Pour plus de transparence et un meilleur bénéfice écologique, Watt Value propose de traiter séparément l’acquisition des certificats verts et de mettre l’accent sur le sens d’une démarche volontaire d’électricité verte. Watt Value crée ainsi une offre en ligne uniquement (www.certificat-vert.fr), spécifiquement à l’attention du grand public, dont le but est de lui permettre de marquer sa préférence énergétique en favorisant concrètement le développement d’un courant d’origine renouvelable en France.

Par l’acquisition d’un certificat à 18 euros, le consommateur particulier prouve ainsi l’origine 100% renouvelable d’une production électrique équivalente à environ 17% de sa consommation*. Mais surtout, 11 euros par certificat sont reversés pour développer de nouvelles installations selon le principe d’additionnalité d’une offre d’électricité verte de qualité.

Watt Value est une société spécialisée en France dans la fourniture de certificats verts (type RECS**). Son engagement écologique fort lui permet d’intégrer l’initiative du CLER et de WWF-France dans l’élaboration du futur label d’électricité verte EVE qui distinguera les offres les plus qualitatives.

Après avoir convaincu de nombreuses entreprises, dont IKEA France, Watt Value est persuadée que le développement de ce marché volontaire passe nécessairement par l’adhésion des particuliers, et s’implique pour que chacun puisse manifester son choix.

*Estimation en ordre de grandeur sur la base d’une consommation électrique annuelle moyenne d’un ménage français de 5,6 MWh.
**Système européen de certification de l’énergie renouvelable (Renewable Energy Certificate System)


Renseignements :

www.wattvalue.fr ;

www.certificat-vert.fr ;

www.electricite-verte.info ;

Contact presse : Muriel Roudaut 02 47 93 44 53 / mèl : muriel.roudaut@wattvalue.fr

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le premier Certificat Vert pour les particuliers"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Cette initiative me parait pertinente et s’apparente qq part à créer/stimuler un actionnariat populaire d’1 société d’investissement dans de l’énergie verte, a priori, dans le PV… Pourquoi ne pas aller en Bourse directement (aussi), histoire de lever de l’argent frais pour investir dans les EnR ? J’y crois et j’espère que beaucoup de concitoyens suivront…en espérant aussi avoir affaire à des gens de morale et d’éthique irréprochables… Mes échanges tél. vont dans ce sens. Good Luck à cette opération !Merci à Enerzine de nous tenir au courant de l’évolution des choses, un peu à la façon d’1 Boursorama-CertificationVerte…Why not?Bon Vent, Bon Soleil,… Lire plus »
Julienlalsacien
Invité
C’est vraiment pas contre toi Guy … mais réfléchissons 2 min:des installations de production d’électricité d’origine renouvelable certifiées c’est quoi ? tout simplement de vieux barages hydroélectriques construit avec de l’argent public et rentabilisés depuis fort fort longtemps …tu compare cette action a un actionnariat populaire mais à qui profitera l’argent ainsi collecté ? à la planète ? pas vraiment puisque les ENR ont surtout besoin d’argent au niveau de la recherche … biensur grâce à cette action il y aura peut etre plus de projets éolien qui verront le jour (quand ont sait que pour 1 MW éolien on… Lire plus »
Teddy33
Invité

C’est moi ou c’est incompréhensible : il faut payer 18 euros pour prouver qu’on donne 1 MW au réseau ?!?Rassurez-moi…

jacques717
Invité

Je trouve cette opportunité offerte intéressante, libre à chacun… En revanche, je me méfie plutôt des motivations réelles qui sous-tendent les préjugés rapides et la désinformation collective. Un analyse de l’Ademe montre, en effet, que l’éolien contribue à la diminution des émissions de CO2 (300g/kWh), que la filière est parfaitement mature, que son développement participe ainsi à notre indépendance énergétique et à lutter contre l’effet de serre. Sincères salutations. Jacques

Dan1
Invité
Ce que je constate, c’est qu’il y a de plus en plus de vendeurs d’électricité sans rien changer à la production ! le commerce remplace la technique. Faites HEC pas polytechnique !Maintenant on vend des certificats et on “virtualise” de plus en plus le produit qui devient produit financier.Je ne suis pas sûr que la véritable écologie soit gagnante à ce jeu là.Et puis rappelons nous qu’en France, la priorité absolue pour combattre le réchauffement climatique n’est pas de rendre l’électricité “verte”. Il faudrait surtout s’occuper du transport et du chauffage.Alors, posez vous la question de savoir pourquoi on se… Lire plus »
Francois
Invité
1) L’hydraulique ne tourna pas tout seul. EDF va investir 500 MEuros pour le rénover.2) Ce type de produit vert existe depuis plusieurs années. Le contrat est très clair pour les clients : le vendeur d’électricité s’engage à ce que le montant certifié vert est bien injecté sur le réseau. Si ca n’intéresse pas le client, il n’achète pas. C’est une option. Tout comme tout le monde a le choix entre s’acheter un 4×4 et faire 2H00 de route par jour pour aller au boulot, ou  se loger sur une ligne de transport en commun à 15 minutes de son… Lire plus »
Momo
Invité
Je ne pense pas que Dan ” iconise ” les ingenieurs et voue les ” commerciaux ” aux gemonies … Mais il est vrai que ce n’est pas tellement en France , av. vos 80% d’electricite produite sans emissions de CO2 notables , que ces Certificats (dits) Verts sont les + utiles , mais plutot en Pologne / Allemagne et meme Danemark ! …..Sans parler de L’Inde , la Chine ou le Vietnam ….Et il est vrai aussi que sans les travaux des inventeurs 30 ans minimum en amont + les realisations / ameliorations permanentes concretes des ingenieurs …. eh… Lire plus »
Dan1
Invité
Momo a répondu en précisant certaines de mes pensées.Il ne s’agit évidemment pas de vouloir supprimer les commerciaux. Je pense simplement qu’il y a un penchant naturel à commercialiser ce qui est le plus facile et le plus rentable à court terme. De même, on vend là où il y a de l’argent et pas forcément là où il y a des besoins. Le commerce et les lois du marché ne peuvent donc pas seuls résoudre les problèmes que nous aurons à affronter.On a installé beaucoup d’éoliennes et de panneaux photovoltaïques en Allemagne, est-ce à dire que l’on a résolu leur… Lire plus »
wpDiscuz