Le premier site à énergie positive de Marseille Provence Métropole

L’installation de valorisation du biogaz du centre de stockage de déchets de La Crau, l’un des plus importants de France et d’Europe a été inaugurée le 9 octobre dernier. Le centre devient le premier site à énergie positive de Marseille Provence Métropole.

Arrivé à pleine capacité, le centre de stockage de déchets de La Crau (dans les Bouches-du-Rhône), longtemps connu comme la plus grande décharge à ciel ouvert d’Europe, est fermé depuis mars 2010. Pour capter et rentabiliser au mieux le biogaz généré par les déchets stockés sur le site, Marseille Provence Métropole a choisi de confier sous forme de délégation de service public (DSP) un projet de valorisation à la société La Crau Energies Vertes, détenue à 95 % par Verdesis, filiale de Dalkia et à 5 % par GRS Valtech.

Dans le cadre de ce projet, une unité de valorisation énergétique du biogaz a été construite sur le site et y sera exploitée pour une durée de 15 ans.

Après 28 mois d’étude et travaux pour un investissement total de près de 10M€, la société La Crau Energies Vertes a effectué la mise en service industrielle de l’installation de valorisation du biogaz en juin 2014. L’unité atteint depuis mai dernier une puissance de 5 MW.

Les travaux comportaient deux grands volets afin d’améliorer significativement la captation du biogaz et d’éviter ainsi toute dispersion de méthane dans l’atmosphère :

♦ L’amélioration du réseau de captage de biogaz au sein du centre de stockage : rajout de 13 puits, et de canalisation ; amélioration de l’étanchéité, etc.

♦ La construction de l’unité de valorisation du biogaz comprenant le traitement du biogaz, la valorisation énergétique du biogaz en cogénération (production d’électricité et de chaleur), le traitement des lixiviats au moyen de la chaleur produite par la cogénération.

Cette installation, qui permet de valoriser le biogaz en production d’électricité verte (40 000 MWh/an soit la consommation annuelle d’environ 17 000 habitants – 36 000 MWh produits la première année d’exploitation) et d’utiliser la chaleur produite par les unités de cogénération pour traiter les lixiviats, répond ainsi parfaitement aux enjeux de transition énergétique.

Elle contribue fortement à la réduction des gaz à effet de serre en éliminant le méthane qui possède un potentiel de réchauffement global 25 fois supérieur au CO2. Cette unité de valorisation participe activement au développement d’une économie circulaire avec la production d’énergie décentralisée issue des déchets. Elle permet aussi d’économiser environ 3 000 tonnes de CO2/an.

"Nous sommes particulièrement fiers d’inaugurer cette installation de valorisation du biogaz, la plus grande jamais réalisée par Verdesis sur une décharge, qui s’inscrit dans les objectifs de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en région PACA. Il s’agit d’un exemple concret de valorisation énergétique des déchets, réalisée grâce au savoir-faire historique des équipes de Verdesis. Ce type de valorisation a toute sa place dans la transition énergétique des territoires et doit constituer un axe majeur de développement de l’économie circulaire" a déclaré Jean-Michel Mazalérat, Président directeur général de Dalkia.

* Lixiviats = liquides résiduels des déchets provenant de l’action conjointe de la fermentation et de l’eau de pluie.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz