Le Prince Charles rend sa demeure “positive”

Le Westminster City Council (conseil municipal de Westminster) a autorisé le Prince de Galles à installer des panneaux solaires sur le toit de sa maison et de son bureau londonien, de Clarence House.

L’héritier du trône de la couronne britannique avait annoncé il y a 3 ans que ce bâtiment vieux de 180 ans était devenu "neutre en carbone", grâce à la compensation carbone et à l’utilisation de chaudières à haut rendement énergétique

Les 32 panneaux solaires dont le coût est estimé à 150 000 livres sterling produiront 4 000 kWh d’électricité, soit au final beaucoup plus d’énergie que l’édifice n’en consomme, rapporte le Daily Telegraph. Le Prince Charles prévoit même d’ajouter d’autres panneaux solaires en toiture (orientation Sud-Ouest), si l’installation initiale s’avère être un succès.

Vif défenseur de l’environnement parmi les membres de la famille royale britannique, ce dernier n’a pas hésité à convertir sa Jaguar et sa Land Rover de manière à rouler avec du biodiesel dérivé d’huile de cuisson usées. Son Aston Martin fonctionne quant à elle avec du bioéthanol provenant de l’excédent de fermentation d’une récolte de raisin britannique.

"L’utilisation massive de panneaux solaires devraient permettre à la Grande-Bretagne de réduire son CO2 et d’atteindre ses objectifs en énergie renouvelable d’ici 2020…. Le maire de la ville souhaite de son côté que 25 % du chauffage et de l’électricité londonien puisse être généré par des systèmes d’énergie décentralisée, d’ici 2025."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le Prince Charles rend sa demeure “positive”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

car il parle d’énergie décentralisée, et non pas d’énergie “propre” ou “verte” ou “renouvelable”. Quant aux chiffres, vive la communication : 20% en 2020, 25% en 2025 et donc (?) 100% en 2100 (j’irai vérifier depuis le ciel, ou l’enfer, au choix). Merci au prince Charles de consommer suffisamment de frit(ur)es pour alimenter sa Jaguar et sa Land Rover, au moins il roule british, lui (noblesse oblige ?).

traction0
Invité
Il est tellement facile, lorsque l’on est bourré aux as de se la jouer verte, une honte pour le citoyen “lambda”, un peu de tenue mon cher Charles, au lieu de vous la péter, roulez en véhicule purement électrique et revendez vos monstres de puissances et de gaspillages, le vélo également vous ferait le plus grand bien !! Je n’ai qu’une pension de petit travailleur indépendant, j’ai une ancienne maison qui est un gouffre énergétique que je n’ose bien chauffer par manque de moyen alors vos excentricités “écologiques”, je m’en tape royalement et, ce ne sont pas vos économies de… Lire plus »
irisyak
Invité

4000 kw.h d’électricité pour un bâtiment pareil .. mon oeil! Info triste à lire …

bigbluejlr
Invité

j ai des doutes sur les chiffres  j ai une install qui produit 4500 KWh par an pour un cout intial de 26kE et est composée de 22 panneaux j ai du mal à concevoir que celle ci qui a couté près de 10 fois plus cher produisent aussi peu !!  de plus un batiment de plusieurs milliers de m2 ne peu consommer aussi peu !!  les chiffres , toujours les chiffres, c est tres bien de les donner mais ici on est tres attentif à leur véracité ou du moins à leur plausibilité  !!

traction0
Invité

Bonjour, je demande un éclaircissement sur votre indication de “4500 KWh par an” je pense que vous faites une lourde erreur, votre production est de 4500 KW. par an le h est de trop puisque c’est déjà une unité de temps à moins que votre production soit de 4500 KWh multipliée par le nombre d’heures compris dans une année alors là, vous allez exploser votre village ;-))

wpDiscuz