Le “Prix Blue Planet 2008” récompense Claude Lorius

Créé en 1992, année du sommet de la Terre à Rio de Janeiro, par l’Asahi Glass Foundation, le "Prix Blue Planet" récompense chaque année deux personnes ou organisations à l’origine d’avancées scientifiques capitales en matière d’environnement.

Cette année, cette prestigieuse récompense vient d’être attribuée au glaciologue français Claude Lorius et au professeur brésilien José Goldemberg, Secrétaire pour l’environnement de l’Etat de Sao Paulo au Brésil de 2002 à 2006. Ce prix leur sera remis à Tokyo en novembre prochain.

Premier français lauréat de cette récompense, Claude Lorius, directeur de recherche émérite au Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE), qu’il a dirigé de 1983 à 1988, et Médaille d’Or 2002 du CNRS, est distingué pour avoir, grâce à ses travaux, contribué à faire prendre conscience de l’influence des activités humaines sur l’environnement.

Rappelons que ce véritable pionnier des forages glaciaires, né en 1932, a acquis une renommée internationale en particulier en établissant avec l’ensemble de son équipe le lien entre teneur en gaz à effet de serre (méthane, dioxyde de carbone) et évolution climatique, grâce à l’étude des archives stockées dans les glaces de l’Antarctique. Il s’agit d’une découverte primordiale qui a permis de reconstruire le climat terrestre et la composition de l’atmosphère sur une période de 150.000 ans. Il fut également à l’initiative du forage européen EPICA mené à la station Concordia (Dôme C), un programme grâce auquel les scientifiques disposent désormais de l’histoire des gaz à effet de serre sur 800.000 ans.

Dès le début des années 90, ce chercheur véritablement novateur a su anticiper, déclarant alors : "la planète devrait sensiblement se réchauffer au cours du XXIème siècle, au risque d’affecter les ressources en eau, l’agriculture, la santé, la biodiversité et, d’une façon générale, les conditions de vie des humains", des propos aujourd’hui couramment admis. Plus généralement, ces travaux ont contribué à faire prendre conscience des risques que le réchauffement climatique fait courir à l’humanité et de l’impact des activités humaines sur l’environnement. Aussi considère-t-il que "le protéger est désormais un défi majeur et urgent".

BE France numéro 212 (30/06/2008) – ADIT / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55211.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le “Prix Blue Planet 2008” récompense Claude Lorius"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Et pour ce faire il faut des pionniers LUCIDES et BRILLANTS comme Claude Lorius. Longue vie et beaucoup d’émules ! Bravo pour vos travaux !A+ Salutations Guydegif(91) 

wpDiscuz