Le prix de l’uranium s’envole avec le boom du nucléaire

Les prix du combustible nucléaire s’envolent et atteignent les 113 dollars la livre sur le marché de l’uranium.

Les prix spot de l’uranium sont passés de 9,50$ la livre fin 2002 à 36,25$ fin 2005 pour atteindre les 60$ à la fin de l’année 2006. Les prix pourraient encore augmenter en raison de la demande croissante des pays et des faibles disponibilités en combustible.

Au niveau mondial, 28 réacteurs sont en construction, 64 planifiés, et quelque 158 projets sont en cours. L’Inde et la Chine arrivent en tête des nouveaux projets de construction avec respectivement sept et cinq nouvelles centrales.

Il existe aujourd’hui 435 réacteurs nucléaires en fonctionnement sur la planète. La France en possède 58 répartis sur 19 sites pour une capacité totale installée de 63 363 MW.

La France reste le deuxième producteur mondial d’électricité d’origine nucléaire derrière les Etats-Unis avec une production de 428,7 TWh d’électricité nucléaire l’année dernière, soit 78% de sa production totale d’électricité.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le prix de l’uranium s’envole avec le boom du nucléaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel
Invité

Sur les 28 réacteurs en construction, 10 le sont depuis la fin des années ’80 (et ne verront donc probablement jamais le jour)… Et je suis curieux de savoir combien des 68 réacteurs annoncés seront réellement construits. La Chine annonçait la construction d’une cinquantaine de centrales il y a dix ans : cinq projets seulement on abouti. Qu’on arrête de parler d’une “retour du nucléaire”, il s’agit de désinformation.

clement
Invité

Pour poursuivre la remarque de Michel, j’ajouterais que pendant qu’on construit quelques réacteurs, beaucoup sont fermés. Au moins 5 au 1er janvier 2007 et peut être autant au cours de l’année.

Herve
Invité

Voir cette introduction : et ce graphique :

diego
Invité

rappelons aussi qu’une spécificité de l’électricité nucléaire est la part très faible du coût du combustible dans le prix du KWh. Celui ne sera pas démultiplié par cette montée, contrairement au KWh pétrole ou gaz.

Apo
Invité

En effet, en 2008, le prix de l’uranium continue de grimper. Quel impact cela aura-t-il sur le prix de l’électricité en France ? L’article suivant donne une perspective intéressante :

Miller
Invité

Pourquoi modérer ce commentaire et pas celui de Hérvé ci-dessus qui ne développe pas plus sa réaction ? D’autant que l’article est effectivement intéressant et complète bien cette actualité.

Dan1
Invité
Le combustible uranium (U3O8) représentait 5 % du prix du kWH (ou MWh) sur la base de la livre (0,454 kg) d’uranium à 20 $ et pour un MWh à 30 Euros et un taux de change de 1,25 $ pour 1 Euro.Dans ce cas, l’uranium (U3O8) représente 1,5 Euros pour chaque MWh.Depuis, le prix spot de l’uranium a été multiplié par 6 en 2007 puis il est aujourd’hui redescendu à 64,5 $ la livre. Si nous achetions l’uranium au prix spot, le coût combustible U3O8 serait donc passé de 1,5 à 7,6 Euros en 2007 puis 3,8 Euros par MWh actuellement. Le MWh… Lire plus »
Bou terma
Invité

vs étes de enculés p’tits crasseux!!putin de batards de bolos de pigeon

Boull
Invité

nous avons des kilos d uranium a madagascar!!+2610337162205

wpDiscuz