Le prix du baril de pétrole chute sous les 52 dollars

Jeudi, le baril de pétrole brut a chuté sous le seuil des 52 dollars le baril, un plus bas depuis 19 mois. Les conditions climatiques ne sont pas étrangéres à ce mouvement baissier. En effet, un climat anormalement doux pèse sur la demande de fioul de chauffage aux Etats-Unis en plus des stocks américains plus élevés qu’attendu.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février a reculé de 2,14 dollars pour clôturer à 51,88 dollars. Il est tombé en séance à 51,80 dollars, son plus bas niveau depuis le 31 mai 2005.

Depuis le début de l’année, les cours ont dégringolé de plus de 9 dollars, cédant 15% de leur valeur. La demande totale de produits pétroliers est ainsi en recul de 4,2% sur un an aux Etats-Unis à 20,4 millions de barils par jour.

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz