Le prix du gaz ne baissera pas cet été

Les tarifs réglementés du gaz ne baisseront pas cet été, a confirmé Hervé Novelli, secrétaire d’Etat à la Consommation.

Le secrétaire d’Etat a mis en avant la volatilité des cours du pétrole : "En quelques mois, on peut passer d’une baisse vertigineuse à une ascension vertigineuse", a-t-il argué.

"Il me semble logique qu’après une baisse de 12% en avril, nous entretenions une pause durant cet été pour voir comment apprécier" les variations du prix du baril, a-t-il justifié au micro de RMC.

Les tarifs réglementés du gaz sont indexés sur le cours du baril. Ils sont revus tous les 3 mois en fonction des 6 mois précédents.

Ces derniers jours, l’association de consommateurs CLCV avait réclamé une baisse de 20% des tarifs réglementés du gaz. Selon elle, la baisse appliquée en avril n’a pas suffit à rattraper l’écart entre le prix du gaz et celui du pétrole. "les prix du pétrole brut ont (…) retrouvé leur niveau du début de l’année 2005 alors que le prix du gaz, lui, est toujours supérieur de près 40% à ce qu’il était à cette époque".

Patrice Lambert, analyste chez CM-CIC, estime que le prix du gaz aurait dû baisser de 3,5% au 1er juillet, rapporte l’AFP.

Concernant l’électricité, Hervé Novelli a assuré qu’il n’y avait "aucune raison qu’il y ait une mauvaise surprise" pour les consommateurs, en dépit des demandes d’EDF.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz