Le programme ÉcoWatt décliné pour la région Sud Est

La démarche ÉcoWatt a été initiée le 12 novembre 2008 par RTE, Réseau de Transport d’Electricité, en partenariat avec la préfecture de Région Bretagne et les services de l’Etat, vise à sensibiliser la population bretonne aux problématiques d’alimentation électrique du territoire et au risque de coupure d’électricité, et à l’inciter à pratiquer les bons gestes énergie pour une plus grande maîtrise de la consommation d’électricité.

La région Bretagne, qui ne produit que 8 % de l’électricité qu’elle consomme, est une véritable péninsule électrique.

L’approvisionnement de la Bretagne repose donc, notamment lors des pointes de consommation, sur des sites particulièrement éloignés (principalement les centrales
nucléaires de la vallée de la Loire). Cet éloignement sollicite de façon importante le réseau de transport d’électricité qui peut alors rapidement atteindre ses limites de fonctionnement. En effet, les problèmes de «tenue de tension» et de risques corrélés d’écroulement, sont liés au transport de l’énergie sur de longues distances et la tenue de tension constitue donc une problématique spécifique à l’Ouest pour les prochains hivers.

Associés à un pic de consommation et à l’indisponibilité d’un site de production ou d’un élément du réseau, ces problèmes pourraient entraîner des coupures généralisées, avec un « effet domino » sur plusieurs départements. Outre les actions visant à renforcer le réseau de transport d’électricité et à inciter au développement de la capacité de production locale, la maîtrise de la demande en énergie constitue un objectif essentiel pour la région Bretagne.

Le programme ÉcoWatt décliné pour la région Sud Est

Cette opération originale s’articule autour d’une campagne de communication interactive et pédagogique. Elle repose sur le site www.ecowatt-bretagne.fr relayé sur Facebook et Twitter, qui déclenche des « alertes », dans l’esprit des journées vertes, oranges ou rouges de Bison Futé, à destination des consommateurs qui se sont inscrits.

Ce dispositif d’appel à la modération de la consommation d’électricité est donc basé sur la mobilisation citoyenne et l’utilisation des moyens modernes de transmissions rapides pour l’envoi des alertes (mails, SMS, FaceBook, Twitter…). Les messages d’alerte renvoient vers une page intitulée « que faire en cas d’alerte » qui propose un éventail de bons gestes, faciles à appliquer au quotidien.

Le programme ÉcoWatt sera décliné cette année dans le Sud Est de la France.

En effet, ce territoire rencontre depuis plusieurs années une problématique d’alimentation électrique similaire à celle de la Bretagne, qui s’est concentré dans le Var et les Alpes-Maritimes. Une situation qui qualifie également les deux départements de la Côte d’Azur de péninsule électrique : ils produisent seulement 10% de l’électricité qu’ils consomment. Ils sont donc d’autant plus dépendants du réseau de transport pour leur alimentation électrique, qui ne repose actuellement que sur l’unique axe 400 000 volts existant.

Ce contexte conduit RTE et les pouvoirs publics du territoire à rechercher des mesures de maîtrise de la demande d’électricité, et c’est pourquoi, avec ERDF et l’ADEME,

Le site internet sera lancé dans les prochains jours à l’adresse suivante : www.ecowatt-provence-azur.fr.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le programme ÉcoWatt décliné pour la région Sud Est"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jeff_1982
Invité

Pourquoi tarde-t-on à mettre en place cet outil magnifique sur toute la France: Métropole et DOM? Combien coute un tel programme? Qui peut inciter ou bloquer une telle initiative? Personnellement j’ai installé un délesteur chez moi alors ça ne me generait pas de delester le reseau pour éviter la création “couteuse” d’infrsatructures.

bolton
Invité

Peut-être parceque les autres régions sont suffisamment alimentées et n’en ont pas besoin ?

jeff_1982
Invité

on a toujours besoin d’écrêter un pic de consommation… pour eviter de réaliser des infrsatructures utiles 800h par an.

Jeff_1898
Invité

EDF est une SA qui est au CAC 40. Et ne fait pas de cadeaux à ses clients. Combien sont rémunérés les particuliers qui s’effacent ?

trimtab
Invité
Le particulier, comme moi, qui décide de ‘s’effacer’ aux moments ‘chauds’ de demande (avec ou sans compteur ‘intelligent’ ) est ‘rémunéré’ par la baisse sur sa facture (des kwh ‘non consommés’, des ‘negawatts’, quoi !) car ça coute plus cher au ‘energiciens’ et le réseau de gérer des ‘moyens de pointes’ que le ‘manque à gagné’ des kwhs ‘non consommés’. C’est du ‘donnant donnant’. Depuis 10 ans avec les 25 jours rouge TEMPO (à 5 fois le tarif normal) en plein hiver, nous avons ‘appris’ à ‘négawatter’ et reduire notre facture de moitié ! (à confort égal). Au debut, c’est… Lire plus »
Jeff_1898
Invité
Ce n’est pas du donnant donnant. la valeur de l’électricité aux heures de pointes n’est pas absolument la même au moment où vous vous effacez en temps réel, avec une simple réduction en volume Kwh à un moment où ca ne les intéresse pas. Le Kwh, c’est de la consommation en volume. Le Kw, c’est à dire votre puissance instantanée appelée c’est de la pointe. Quand on vous demande de vous effacer, c’est surtout de la puissance instantanée en moins que l’on veut. Et ca peut valoir jusqu’à 200 €/Mwh. Le fait de vous effacer hors contrat EJP ou Tempo,… Lire plus »
Jeff_1
Invité

Ecowatt est fait pour sécuriser l’alimentation de la Bretagne, donc le consommateur y gagne aussi puisqu’en réduisant sa consommation, il diminue les risques de se retrouver dans le noir ! (avec tous ses voisins bretons !)

trimtab
Invité
@ jeff-1 et marius 76 Les des sont jetés est c’est probablement ce soir vers 19h00 quand on va voir si la Bretagne plonge dans le noir….si nous les Bretons sommes des civiques ‘ecowatteurs” ou pas ? Ou si dans le noir glacial (pour les malheureux avec une chauffage electrique! – moi c’est poele à bois, au chaud MEME dans le noir !) les airs de ‘lamentations bretonnes’ de style ‘gwerz’ ne vont pas resonnées aux paroles ‘Plogoff mon Amour!’ Et comme dit marius, qui pense comme moi, on ne serait pas là si: “c’est que l’option Tempo devrait être… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Un tarif type tempo, ç’a ne s’adresse soit qu’à des situations particulières (résidences secondaires et autres), soit à des gens comme Trimtab, qui s’organisent autour (en appartement chauffé à l’électricité et occupé toute l’année, ce n’est à mon avis pas une affaire…). Le geste citoyen national, pourquoi pas, mais la Bretagne est quand même un cas très particulier qui mérite qu’on s’en occupe, car le délestage n’est jamais loin par des périodes comme actuellement. Et puis le type moyen, qui souscrit pour un certain tarif 9kW pour pouvoir soutirer 9kWh entre 19h00 et 20h00 s’il en a besoin quand il… Lire plus »
wpDiscuz