Le projet allemand NaSol reçoit 2,2 ME de financement

L’Université de Duisburg-Essen (UDE) et l’entreprise Aixtron à Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie) vont développer au cours des trois prochaines années une nouvelle génération de diodes électroluminescentes et de cellules solaires.

Dans le cadre de leur projet novateur "NaSoL" (nanofils semi-conducteurs et diodes électroluminescentes pour cellules photovoltaïques) pour un meilleur approvisionnement en énergie, les deux partenaires se sont vus attribués une somme totale de 2,2 millions d’euros par le Ministère de l’innovation de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Le projet "NaSoL" fait partie, tout comme NETZ – l’autre projet déposé par l’UDE – des 15 gagnants du concours "NanoMikro+Werkstoffe.NRW" (Nano-Micro+Matériaux.Rhénanie du Nord-Westphalie) et renforce le positionnement de l’UDE dans le secteur des nanosciences.

Deux groupes de chercheurs de l’UDE travaillant dans les domaines de l’électrotechnique et des technologies de l’information ainsi que l’industriel Aixtron se concentrent sur des cellules photovoltaïques et des diodes électroluminescentes établies à partir de nanofils afin de les rendre beaucoup plus efficaces et plus performantes.

Le projet allemand NaSol reçoit 2,2 ME de financement"Par rapport aux systèmes de couches semi-conductrices qui, jusqu’à présent étaient utilisées dans les deux produits, les nouveaux nanofils semi-conducteurs sont nettement plus efficaces dans la collecte et dans l’émission de la lumière avec, qui plus est, de très faibles pertes de transport d’énergie", explique le professeur Franz-Josef Tegude. Ce dernier dirige le centre de semi-conducteurs et d’optoélectronique (ZHO) de l’UDE, qui participe au projet en collaboration avec le département des matériaux de l’électronique de l’Université. "Nous développons un nouveau procédé technique qui permet de construire à faible coût des cristaux semi-conducteurs parfaits sur un substrat. Leur structure (cristaux) ont une plus grande surface et peuvent ainsi capter et produire plus de lumière".

BE Allemagne numéro 447 (30/07/2009) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60158.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz