Le projet de démonstration Bio-T-Fuel coûtera 112 ME

Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’ADEME le 25 juillet 2008, deux projets ont été sélectionnés en vue d’expérimenter des démonstrateurs de recherche dans le domaine des biocarburants de 2ème génération.

Afin de démontrer la faisabilité et l’efficacité environnementale, technique et économique de cette production de seconde génération, l’Ademe estime la nécessité de franchir l’étape de recherche et notamment de démonstrateurs.

L’un deux se nomme "Bio-T-Fuel", un programme d’un coût global de 112 millions d’euros, dont le pétrolier Total est également partie prenante (cf brève du 09/10). Ce projet a été approuvé par le Conseil d’Administration de l’ADEME le 7 octobre et recevra une aide de 33 millions d’euros.

Le projet Bio-T-Fuel s’appuie sur la production de bio-diesel liquide à partir de biomasse ligno-cellulosique (bois, paille, déchets…). Cette expérimentation devrait permettre de disposer d’éléments d’évaluation nécessaires pour juger de l’opportunité d’un déploiement de cette filière. Comme pour les biocarburants dits de première génération, une analyse de cycle de vie « du champ au réservoir » sera conduite dans le cadre de ce projet. Elle permettra d’analyser dans quelles conditions les biocarburants de cette filière peuvent contribuer à répondre aux défis environnementaux.

L’intérêt des procédés de deuxième génération est de transformer la partie ligneuse de la plante (paille, bois, déchet) en énergie permettant de valoriser la partie de la plante qui n’est pas destinée à l’alimentation. D’autre part, ces biocarburants de deuxième génération permettraient de mobiliser des surfaces qui ne sont pas destinées à l’usage alimentaire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le projet de démonstration Bio-T-Fuel coûtera 112 ME"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

La roue existe et n’est plus à inventer !!!! Dans ce domaine 1 société allemande Choren en est (déjà) au stade industriel après la phase pilote…pour faire du BtL…déjà expérimenté par Audi aux 24 Hrs du Mans 2008, 2009….  Pourquoi ne pas s’en rapprocher concrètement pour capitaliser sur une synergie réelle permettant d’avancer plus vite…et éviter de re-inventer la…roue française ! Un peu d’orgueil franchouillard …..peut-être à mettre dans la poche ! A+ Salutations Guydegif(91) A+

Fabox
Invité

J’ai lu que le projet biotfuel doit utiliser des origines diverses de biomasse. tout ce qui peut etre disponible. c’est là où est la difficulté d’un tel développement. sauf erreur, j’ai l’impression que choren utilise une seule source de biomasse : les copeaux de bois.

wpDiscuz