Le projet marémotrice SeaGen achève sa première phase

Nous avions évoqué sur enerzine le 1er avril dernier, un projet de turbine marémotrice au large des côtes irlandaises. Il s’avère que le projet "SeaGen" est bel et bien lancé !

Marine Current Turbines (MCT) a achevé avec succès la première phase d’installation de l’hydrolienne SeaGen 1.2MW dans les eaux de Strangford Narrows.

La grue flottante "Rambiz" en provenance de Belgique a positionné dans les heures matinales du mercredi 2 avril, les 1000 tonnes de structure du SeaGen (voir l’image ci-dessous). L’emplacement de la turbine est situé à environ 1 km au sud de la route maritime entre Strangford et Portaferry, à environ 400 mètres du rivage.

Le projet marémotrice SeaGen achève sa première phase Prévu pour être pleinement opérationnel cet été, la turbine SeaGen mesure 16 mètres de diamètre. Ses rotors jumeaux fonctionneront entre 18 et 20 heures par jour et produiront suffisamment d’électricité verte pour alimenter 1 000 foyers. D’après le promoteur du projet, "c’est quatre fois plus que n’importe quel autre projet marémotrice construit jusqu’ici".

"L’Énergie marémotrice a le grand avantage d’être prévisible et aucun système (au monde) ne peut exploiter la puissance des courants marins autre que le nôtre" a déclaré Martin Wright, le directeur général de Marine Current Turbines.

De son côté, Sid Cox, le directeur d’EDF Energy s’est déclaré ravi de la progression du projet "SeaGen". "Nous nous sommes engagés à élaborer de nouvelles technologies dans le renouvelable et les projets comme celui-ci démontrent le rôle important que pourraient tenir ces technologies dans le futur mixte énergétique" a t’il indiqué.

Le projet marémotrice SeaGen achève sa première phase

En février dernier, MCT a annoncé une autre initiative conjointe avec la société "Npower" pour installer un projet de 10.5 MW au large des côtes d’Anglesey (nord du Pays de Galles), en utilisant les systèmes SeaGen.

** Marine Current Turbines est basée à Bristol, en Angleterre. La société créée en 2000 possède de nombreux actionnaires comme la BankInvest, ESB International, EDF Energy, Guernesey Electricité et Triodos Bank. Avec SeaFlow et SeaGen, MCT devient le "premier acteur" dans le développement de turbines marémotrices au monde.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le projet marémotrice SeaGen achève sa première phase"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Hormis 2 choses qq peu étonnantes ce projet et l’équipe l(ayant mené à terme méritent toutes nos Félicitations ! Bravo donc ! reste à confirmer sur le long terme au niveau tenue aux éléments marins, étanchéïté, salinité, corrosion,….A défaut de dire ”Bon vent!” on va lui souhaiter ”Bons courants au sens marin et électrons !” Les 2 choses qui me surprennent q peu sont: 1) 18 à 20 heures de fonctionnement. Pourquoi pas 24? que se passe-t-il les 4 ou 6 hrs de delta? ça ferait 20% de plus donc 200 foyers de plus ! 2) même si son équipe… Lire plus »
Daniel 53
Invité

En effet entre ces 2 phases les courants sont proches de zéro, donc pas d’énergie pendant ces temps. C’est pourquoi on ne peut pas produire 24h/24.

Momo
Invité

Oui ils sont bien presomptueux ces Anglais ! ils oublient la 1ere ( et seule ) usine maremotrice en fonctionnement depuis des dizaines d’annees … La Rance , en France ! et a un tt. autre niveau de puissance et de production annuelle …. Mais c’est tres bien qu’ils avancent ( et ns. aussi , et le Canada aussi ….. ) On verra les resultats concrets a l’aune du temps et de son impitoyable erosion / corrosion

Benoit
Invité

1000 Tonnes de structure (d’acier ?)pour 1,2 MW: celà semble beaucoup (pas très rentable ?), si en + on rajoute ls frais de pose et d’entretien (pose sous l’eau + corrosion eau de mer …) La encore on aimerait avoir un ordre d’idée du coût par W installé (ou mieux par kWh annuel …)

Momo
Invité

Ne vs. inquietez pas , c’est absolument hors de prix ! Mais il est vrai que c’est un proto , et que cela greve fortement les couts ! On verra bien ce que cela donnera ds. 5 / 10 ou 20 ans , av. d’autres sources ” classiques ” pour ns. maintenir notre confort actuel pendant ce temps-la ( pourvou que ca dure …. )

Guydegif(91)
Invité

L’article était du 14/04/08 et disait: ”Le projet marémotrice SeaGen achève sa première phase ”. Qu’a fait le SeaGen entre-temps? Merci de nous dire car le concept et le bébé sont sympas. A quand la ferme de x SeaGens ?Compte-rendu et Rapport  chiffré au SeaTechWeek d’octobre 2008 à Brest? et sur Enerzine après? Hopefully !A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz