Le Puits Canadien : un climatiseur écologique

Par contre un climatiseur est energievorace de par sa consommation d’électricité. Si celle çi est assuré par des energies à faibles emissions (éolien, hydraulique, photovoltaïque, géothermie ou nucléaire), ce n’est pas un problème grave. Par contre, si c’est à partir d’électricité fournie par des centrales au gaz, au charbon ou au pétrole elles vont rajouter une contribution supplémentaire au réchauffement climatique. Au dela du problème environnemental, demeure le cout du fonctionnement de ce qu’on peut considérer comme un élement de confort.

Il existe pourtant une methode assez simple de rafraichir sa maison ou son appartement naturellement sans faire appel à d’importantes utilisations d’électricité et en diminuant même ses beosin de chauffage car le système fonctionne en chauffage comme en rafraichissement.

Le Puits Canadien : un climatiseur écologiqueJe veux parler du Puits Canadien dont le principe vous est expliqué ci contre. Il s’agit d’exploiter l’inertie thermique de votre sous sol qui se réchauffe ou se refroidit plus lentement que l’air qui nous entoure. Il est de ce fait plus chaud en hiver que l’air ambiant et plus froid en été et le différentiel de température est d’autant plus important que vous descendez le plus profond possible.

Le principe du Puits Canadien est d’utiliser ce potentiel géothermique de votre sous sol en faisant passer dans la terre le plus profond possible les canalisations d’accès d’air qui alimentent votre appartement ou votre maison. Dans les logements modernes, c’est la VMC( Ventilation mécanique) qui assure la "respiration" du logement en pompant l’air directement dans l’atmosphère extérieure par des bouches d’aération au dessus de vos portes et fenètres.Dans les logements plus anciens c’est le manque d’étanchéité des huisseries qui permet cette respiration.

Plus vous pourrez aspirer l’air loin de votre maison et plus vous pourrez faire passer l’air profond sous la terre, meilleur sera le résultat. En été avec une installation du type ci dessus c’est de l’air à 20 °C qui entrera chez vous plutôt que les 20 ou 30°C de l’air extérieur.En hiver c’est de l’air toujours supérieur à 0 °C qui rentrera dans votre appartement ou maison plutôt qu’à la température extérieure.

Seul inconvénient, c’est plus facile à installer lors de la construction de votre maison ou de votre immeuble qu’à postériori et ça coute de l’ordre de 3000 euros. [1]

Webographie :

[1] : www.ale-lyon.org

[ Archive ] – Cet article a été écrit par CaDerange

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz