Enerzine

Le Qatar lance un centre de recherche en biocarburant

Partagez l'article

Qatar Airways, Qatar Science & Technology Park, Qatar Petroleum et Airbus déjà à l’initiative du premier vol de passagers à base de gaz naturel en octobre dernier, annoncent le lancement d’un centre de recherche en biocarburant de seconde génération appelé “Qatar Advanced Biofuel Platform” (QABP).

L’objectif de cette plateforme est de mettre en place une chaîne complète de production en biocarburant techniquement et économiquement viable, depuis la collecte de la ressource jusqu’à sa distribution.

Le GTL Jet Fuel, un premier pas vers le carburant alternatif dans l’aéronautique

Cette initiative arrive quelques mois après le premier vol commercial à base de gaz naturel. Réalisé le 12 octobre dernier, ce vol Londres-Doha d’une durée de 6 heures, utilisait un mélange composé à 50 % de kérosène synthétique de gaz liquide (GTL) et à 50 % de kérosène conventionnel. Ce carburant alternatif, commercialisé sous le nom de GTL Jet Fuel, représente une alternative par rapport au kérosène classique permettant de dégager moins de dioxyde de souffre lors de sa combustion et améliorant ainsi la qualité de l’air dans les aéroports les plus fréquentés.

« Forts de ce premier succès du Consortium GTL, nous souhaitons maintenant aller plus loin dans le développement durable de l’aéronautique, en concentrant notamment nos efforts dans la diversification des sources de carburants alternatifs. » a déclaré Akbar Al Baker, PDG de Qatar Airways.

Il y a sept mois, Qatar Airways, Qatar Science & Technology Park et l’entreprise américaine Verno Systems Inc., ont réalisé une étude de faisabilité très complète sur les biocarburants de seconde génération à partir de biomasse lignocellulosique des plantes appelée BTL (Biomasse to liquid) et ses dérivés. Cette étude analyse la viabilité des technologies de production existantes et futures. De plus, elle recense les différentes solutions qui ne proviennent pas des organes de réserves utilisés pour l’alimentation humaine, afin de ne pas affecter la chaîne d’approvisionnement en alimentation et en eau.

Suite aux résultats de cette étude, les associés ont décidé de créer ensemble le “Qatar Advanced Biofuel Platform” (QABP) qui a pour objectif de développer :

  • Un plan d’implantation pour la production de biocarburant qui soit viable et durable
  • Une stratégie d’investissement dans le biocarburant
  • Un programme de développement de technologie de pointe
  • Des analyses de marché et stratégiques en continu

Des sources de matières premières susceptibles d’être développées et transformées afin de créer du biocarburant à base de BTL ont déjà été identifiées.

Par ailleurs, le QABP sera restructuré de façon à pouvoir inclure des projets supplémentaires, des technologies, des investissements et des partenariats à l’échelle mondiale.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Le Qatar lance un centre de recherche en biocarburant"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Feres
    Invité

    je sui un homme algerienne  je sui un chofour  a b c d  lissen  and penter and  vondour and ajon sikiriti

    Feres
    Invité

    je sui un homme algerienne  je sui un chofour  a b c d  lissen  and penter and  vondour and ajon sikiriti     00213772323106

    wpDiscuz