Le Qatar met un pied dans le marché chinois

La Compagnie pétrolière Shell, le Qatar et la Chine se sont mis  d’accord pour la construction d’une raffinerie et d’un complexe pétrochimique en Chine.

Selon la lettre d’intention signée lundi au Qatar, les trois parties devront étudier la viabilité de la construction de ces installations en Chine. PetroChina disposerait d’une participation de 51% dans ce projet, contre 24,5 respectivement attribués à Qatar Petroleum International (QTI) et Shell.

"Cette étape contribuera à élaborer une feuille de route pour la mise en place de passerelles économiques entre le Qatar et la Chine, et ouvre des perspectives d’investissement." s’est félicité S.E. Abdullah Bin Hamad Al-Attiyah, vise premier ministre et président de QTI.

"Nous avons là une excellente occasion pour nos compagnies respectives de renforcer leurs relations d’affaires, et de jouer un rôle significatif dans le raffinage et la pétrochimie en Chine" a-t-il ajouté.

 

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz