Le rendement des cellules PV amorphes passe à 10%

Les cellules solaires photovoltaïques sont divisées en deux camps : il y a celles en silicium cristallin qui sont très performantes mais plus chères, et les amorphes, qui sont certes moins efficaces mais en contrepartie demeurent moins chères, plus minces et plus flexibles.

Quand le silicium cristallin atteint un rendement d’environ 18 %, celui du silicium amorphe approche les 7% en plein soleil. Cet effondrement de performance s’explique en partie parce que les panneaux en silicium amorphe souffrent de l’effet Staebler – Wronski. Ce phénomène se manifeste dans les premières heures d’exposition des panneaux au soleil et fait chuter le rendement d’un tiers pour avoisiner les 7%.

Une nouvelle étude de l’Université Technique de Delft aux Pays-Bas a montré que la structure de la couche de silicium pouvait être modifiée par la dilution du gaz silane ( SiH4) associé à de l’hydrogène (H) durant le processus de production. Cette utilisation conjointe permettrait de réduire sensiblement l’effet sus-cité.

Cette constatation expérimentée en laboratoire a déjà été appliquée avec succès sur la ligne de production de la société allemande Inventux Technologies.

Le rendement des cellules PV amorphes passe à 10%

La nouvelle génération des modules en couches minces micromorphe d’Inventux réalise un rendement plus élevé tout en conservant une taille d’1,4 m². "Avec nos modules de 140 watts, nous sommes les premiers en Europe à réaliser un bond à 10 % pour une production en série" a déclaré Roland Sillmann, le directeur de la technologie chez Inventux.

[ Credit photo : Inventux ] 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le rendement des cellules PV amorphes passe à 10%"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Caslus
Invité

Inroyable ce qu’un peu de recherche et développement peut réaliser en quelques années ! Si cela avait été fait après le choc pétrolier il y a 35 ans au lieu de privilégier le nucléaire le visage du monde et son avenir aurait été changé… Espérons que les progrès dans les énergies renouvelables aillent le plus vite possibles pour qu’enfin l’on puisse se débarasser des méfaits des énergies carbonés et du nucléaire.

Dan1
Invité
Au lieu de lire : “Inroyable ce qu’un peu de recherche et développement peut réaliser en quelques années ! Si cela avait été fait après le choc pétrolier il y a 35 ans au lieu de privilégier le nucléaire le visage du monde et son avenir aurait été changé… Espérons que les progrès dans les énergies renouvelables aillent le plus vite possibles pour qu’enfin l’on puisse se débarasser des méfaits des énergies carbonés et du nucléaire.” Lire : “Incroyable ce qu’un peu de recherche et développement peut réaliser en quelques années ! Si cela avait été fait après le choc… Lire plus »
wydocq
Invité

On ne peut pas se passer du nucléaire, c’est un fait!!! Cessons de taper dessus et encourageons le à devenir plus performant, plus fiable, plus propre, histoire de sortir de l’age de bronze!!!

Toutvabien
Invité

Effectivement il faut et faudra investir pour ameliorer la qualité de la production, il faudra investir pour demanteler nos vielles centrale, investir pour un meilleur controle des sites, des dechets. Il faudra aussi investir pour le gestion des dechets pendant plusieurs milliers d’années. Bref le nucléaire mérite bien plus que ce que lui concede aujourd’hui.  Finalement il fat se poser le question du cout réeel du nucléaire.

Momo1
Invité
D’autant que la majorite ( pour ne pas dire la quasi-totalite ) des progres en matiere de connaissances profondes des materiaux et de leurs tenues aux rayonnements ( dont la lumiere solaire ! ) vient des recherches fondamentales menees par les Centres de Recherches comme le CEA …..Dont les chercheurs savent TRES BIEN , et depuis longtemps comment la transmutation des radionucleides permet de reduire la duree de vie ( et donc les nuisances long terme ) des ” dechets ” radioactifs ! La mise en place industrielle n’est qu’une question de volonte politique ( societale ) …. et de… Lire plus »
marcob12
Invité

Content pour eux, mais en face Nanosolar en film mince et échelle industrielle est déjà à plus de 16% de rendement de cellule. L’entreprise n’a manifestement aucune usine de production substantielle et aucune installation de plus de 50 kwc. Aucun indice que cette filière aie une chance de décoller face à la concurrence.

wpDiscuz