Enerzine

Le rendement solaire amélioré grâce à du verre coloré

Partagez l'article

Les chercheurs du MIT auraient conçu des feuilles de verre enduites d’un colorant organique capable de concentrer plus efficacement la lumière du soleil.

L’article à paraître dans la revue "Science" montre que ces feuilles de verre ainsi teintées pourraient aider à générer de l’énergie solaire aussi bon marché que celle produite à partir des combustibles fossiles.

Les chercheurs estiment que ces feuilles de verre peuvent réduire le coût des matériaux semi-conducteurs nécessaires à la fabrication des panneaux solaires. Elles resteraient un moyen bon marché "d’extraire plus d’énergie" à partir de photons localisés à l’extrémité du spectre solaire (couleur bleu).

En effet, la lumière est composée d’ondes électromagnétiques situées dans les domaines infrarouge et ultraviolet. Les photons "infrarouges" ont le moins d’énergie, les photons "ultraviolets" en ont le plus.

Le rendement solaire amélioré grâce à du verre coloréUne fine feuille de verre, possède un certain nombre d’avantages par rapport aux concentrateurs solaires. Ces derniers vont recueillir la lumière du soleil sur une grande superficie avant de la concentrer et de la convertir en électricité. De plus, les concentrateurs solaires en service actuellement emploient des éléments optiques complexes comme des miroirs ou des lentilles pour concentrer la lumière.

Le rendement solaire amélioré grâce à du verre coloréParce que ces nouvelles feuilles de verre sont plus légéres et plus fines, elles peuvent facilement être superposées à des panneaux solaires sur les toits ou les façades. Elles pourraient également être utilisées comme des fenêtres, qui, reliées à des cellules solaires, produiraient de l’électricité.

Le fonctionnement est le suivant : La lumière est absorbée par les colorants organiques peints sur un côté de la feuille de verre. Les colorants diffusent de la lumière dans le verre. Le verre canalise ensuite la lumière émise par le colorant à ses extrémités, de la même manière que la fibre optique est capable de conduire la lumière sur une longue distance.

Le taux de concentration de la lumière dépend de la taille de la feuille – plus précisément, le rapport entre la taille de la surface du verre et de ses extrémités. Ainsi, "plus la concentration est grande, moins il faut de semi-conducteurs et plus l’énergie solaire devient économique".

Le rendement solaire amélioré grâce à du verre coloré

Les chercheurs doivent encore concevoir d’autres concentrateurs (plus grands) pour valider leur théorie. Ils s’emploient également à améliorer la qualité des colorants afin d’absorber plus de couleurs.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Le rendement solaire amélioré grâce à du verre coloré"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    Bravo au MIT ! Très intéressant ! de surcroit:  »…..moyen bon marché « d’extraire plus d’énergie »…..Bonne continuation pour investiguer ces pistes….A+ Salutations Guydegif(91)

    fredhu
    Invité
    La recherche s’accélère, on grignote quelques % d’efficacité par ici, on améliore par là …Très très bien, ce n’est pas moi qui vais me plaindre !Mais en attendant que la Fée Techno nous dévoile enfin LE modèle de panneau solaire qui « dira Papa-Maman », je m’impatiente un peu de voir des applications pour aujourd’hui …En effet, il avait été annoncé il y a peu sur ce site la mise en service d’une chaine de production en continue (en Allemagne) suivant le principe de l’imprimerie, certes avec un rendement pas olé-olé, mais qui était clairement annoncé comme bien meilleur marché.Mon point est… Lire plus »
    chubop
    Invité
    je comprends le message de fredhu, mais veut-on réellement sacrifier la beauté du toit de nos grands-parents et remplacer ces tuiles de forme et couleur typiques à chaque région par un matériau synthétique, même s’il produit de l’énergie ? Même les vraies-fausses tuiles équipées de cellules solaires ont un petit air de plastique recyclé (ce qu’elles sont, tient !). Les américains ont moins de complexe au niveau patrimoine et urbanisme… À choisir, je préfère que mon toit garde son cachet et mettre plutôt un toit intégral solaire sur la remise, la niche du chien, le garage ou autre abri indépendant,… Lire plus »
    fredhu
    Invité
    Voilà ma crainte: parce que la tradition et le « bon gout »  (?) ont dictés pendant des générations une forme d’architecture, la situation mondiale actuelle devrait perdurer et s’empirer juste pour préserver un toit de tuile « traditionel » ?J’admet que cette couleur orange serait un choc pour beaucoup, mais ne croyez-vous pas que nos grands-parents aurait été horrifiés par certaines architectures pourtant courantes aujourd’hui ?Qu’en sera-t-il de votre jolie maison lorsque vous ne pourrez plus la chauffer (scénario catastrophe ?) ?…Il s’agit de recherche en labo. Je n’imagine pas un instant que demain, vous allez être OBLIGÉ d’installer ces panneau « fluo » sur l’intégralité… Lire plus »
    Emilou
    Invité

    Lauréat du prix altran 2006 la socièté Maxxun Neerlandaise à commencé à développer cela il y a plus de deux années de ca…Qu’a fait de plus le MIT? Voir aussi la l’article de 2006http://www.enerzine.com/1/808+Prix-Altran-2006-la-concentration-solaire-luminescente+.html

    Ruben
    Invité

    Je suis d’accord, ce développement est connu depuis bien longtemps. Goetzberger A. en posait les bases en 1977. A quand un procédé d’amélioration du rendement énergétique des sytèmes solaires qui soit significatif? Quand le pétrole sera à 250$ le baril? Alors c’est pour demain!!! 

    wpDiscuz