Le retour en force du nucléaire aux USA

Lors de son voyage à Wisconsin, Michigan et Colorado, mercredi, le président Georges Bush a affirmé sa volonté de construire de nouvelles centrales nucléaires d’ici 2020 afin de réduire la dépendance énergétique des USA vis-à-vis des autres pays. Le programme de réalisation de centrales nucléaires sera de l’ordre de 1.1 milliard de dollars.

L’énergie nucléaire représente 20% de l’électricité consommée par les américains, juste derrière le charbon. Les dépenses annuelles en importation de pétrole est d’environ 500 millions de dollars, et les prévisions prévoient une augmentation d’un tiers d’ici 2030, avec un doublement des quantités des produits raffinés.

Monsieur Bush a cité en exemple la France pour son parc nucléaire qui produit 78% de son électricité avec ses 58 centrales nucléaires. Il considère le nucléaire comme une énergie sûre et propre (ndr : déchets ?) mais reconnaît qu’elle pose un risque de prolifération des matières sensibles.

Il a aussi affirmé sa volonté de construire une centrale à charbon d’ici 2015, produisant « zéro émission « de fumées toxiques, préservant ainsi l’environnement en diminuant les gaz à effets de serre.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz