Le Royaume-Uni dit ‘OUI’ à l’extraction définitive des gaz de schiste

Le ministre de l’Energie britannique ‘Ed Davey’ vient de lever le moratoire sur l’exploitation des gaz de schiste alors même que le procédé qui sera utilisé – la fracturation hydraulique – est dénoncé partout dans le monde où il est utilisé.

"Le gaz de schiste constitue une éventuelle ressource énergétique prometteuse pour le Royaume-Uni", a affirmé hier matin Ed Davey, le ministre de l’Energie et du Climat. "Il pourrait contribuer sensiblement à notre sécurité énergétique, et réduire notre dépendance vis-à-vis du gaz importé, alors que nous nous dirigeons vers une économie moins consommatrice de CO2."

Cependant, il a précisé que les puits feraient l’objet d’un contrôle strict afin de prévenir toute activité séismique induite. En effet, deux mini séismes avaient été enregistrés en avril et mai 2011, autour de l’un des sites exploités par la société britannique Cuadrilla dans le nord de l’angleterre. Cet évènement avait alors entraîné l’arrêt des forages pendant un an et demi.

Avec la volonté de rassurer la population, il a expliqué que sa "décision se basait sur des preuves". L’approbation du ministre sur ce dossier des plus sensibles ferait suite à la publication d’une étude "complète de la dernière recherche scientifique disponible et des conseils des principaux experts du secteur".

On peut toutefois se poser la question sur les effets de cette annonce, sachant que d’après certains spécialistes économiques "l’impact sera très limité sur les prix de l’énergie et sur l’approvisionnement énergétique national."

[DVID]
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Le Royaume-Uni dit ‘OUI’ à l’extraction définitive des gaz de schiste"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mdr
Invité

… que voulez-vous attendre de ces gens qui n’ont plus que la “City” comme industrie et les scandales financiers d’UBS, HSBC et Barclays… Après avoir démoli les services publics sous Tatcher, voila qu’il entendent détruire leur sous-sol géologique… Comment imaginer un instant que ces gens là, qui roulent à gauche et se gavent de fish & ships, puissent avoir une once de sens commun ? 🙂

Bemol
Invité

qui roulent à gauche et se gavent de fish & ships…vous faites sans doute allusion à la Royal Navy?

Dan1
Invité

Pour Bemol. Pas mal celle là !

an391
Invité

Parce qu’il y a des extractions où on remet le gaz en place une fois utilisé ?

Sicetaitsimple
Invité
Il y a quelques semaines, je vous racontais l’histoire de l’électricité chez les grands- bretons. Ce que j’avais peut-être oublié de préciser, c’est que: – le “nouveau nucléaire” n’est à mon avis pas encore dans la poche, et que de toutes façons il n’arrivera pas avant 2020+ – que l’éolien ça ne va pas aussi vite que prévu – et que donc il va falloir construire des centrales gaz a minima pour boucher le trou (les anglais ont annoncé récemment environ 30GW d’ici 2030). Comme par ailleurs le RU est désormais importateur net de gaz et que ça ne va… Lire plus »
climax1891
Invité

En Europe, en 2007, 37% du gaz naturel a été utilisé dans le secteur résidentiel/tertiaire. 160,7 millions de TEP pour une consommation primaire de 431,8 millions de TEP. Il est temps pour l’Europe d’investir les maisons à basse consommation… Cela permettra aussi d’économiser une partie des 49,2 millions de TEP de pétrole et des 368,8 TWh d’électricité utilisées pour le chauffage résidentiel et tertiaire.

Sicetaitsimple
Invité

Et pourquoi n’utilisez vous pas une unité unique quand vous comparez pétrole et electricité pour le chauffage?

Dan1
Invité

A climax1891 : pourriez-vous citer vos sources ?

climax1891
Invité

C’est pourquoi, Voici à nouveaux les sources. 9 Petit mémento énergétique de l’Union européennehttp://www.global-chance.org/spip.php?article74

yp
Invité

à obtenir l’autonomie énergétique, les gouvernements feraient bien mieux de chercher l’autonomie idéologique. là on est arrivé à un niveau de bêtise où l’argumentation n’a plus prise, on va faire de l’extraction parceque les états-unis le font, que voulez-vous répondre à ça?

De passage
Invité

mais les british ne sont ni fous ni idéologues comme les français: des réalistes et souvent des visionnaires sans bruit, comme ils l’ont toujours été. Ils se rappellent les années 1995-2004 d’essor économique grâce au sous sol de la mer du Nord, tout comme les norvégiens aujourd’hui. Alors on peut être sûrs qu’ils vont y faire attention, quite à tout stopper si un opérateur contamine une nappe …. A étudier de près et juger le résultat dans 10ans. On pourra toujours acheter leurs brevets d’exploitation.

Sicetaitsimple
Invité

L’autonomie idéologique c’est très bien, ça ne permet pas pour autant forcément de résoudre la question de “keep the lights on” sans se mettre à la merci de choses qui vous échappent complètement. Une partie de son énergie “home made” c’est toujours rassurant. N’oubliez jamais que le RU est une ile, compter sur ses voisins a des limites.

Dan1
Invité

A climax1891. Merci pour le rafraîchissement concernant les sources. A mon tour je vous suggère de rafraîchir vos données, car les documents que vous citez sont de 2009 avec des données de 2007. Le JRC de l’UE vient de diffuser son rapport 2012 : Lien direct :

Dan1
Invité

A yp. “on les a suivi pour les sub-prime aussi… c’était super les produits dérivés!” Oui, mais il faut reconnaître que la finance débridée made in USA a permis à de nombreux ingénieurs de développer des “véhicules financiers” extrèmement performants…. à tel point que les meilleurs spécialistes ne savaient même plus ce qu’il y avait à bord et n’avait de cesse de les refiler au voisin. Certains ingénieurs financiers (l’ingéniérie financière est une conception qui sent déjà l’embrouille) étaient d’ailleurs français.

wpDiscuz