Le Sable : Enquête sur une disparition (Arte)

Après la ruée vers l’or, la ruée vers le sable ? Puces électroniques, plastique, et surtout matériaux de construction : matière première bon marché, le sable est partout.

Si le sable des déserts reste impropre à la construction, les magnats du bâtiment se sont massivement tournés vers l’exploitation des rivières et plages, au détriment de l’équilibre des écosystèmes.

Petit à petit, les appétits économiques ont grignoté au moins 75 % des plages du monde, et englouti des îles entières : enquête sur un pillage écologique mêlant multinationales et réseaux mafieux.

De Bombay à la Bretagne en passant par Dubaï, Tanger ou les Maldives, cette passionnante enquête en forme de thriller dévoile une urgence planétaire : la menace qui pèse sur le sable, ressource vitale dont le pillage s’accélère.

On le trouve dans le béton, qui alimente, au rythme de deux tonnes par an et par être humain, un boom immobilier ininterrompu. Mais aussi dans les puces électroniques, le papier, le plastique, les peintures, les détergents, les cosmétiques… Ce sable que nous aimons fouler du pied ou laisser filer entre nos doigts s’est glissé à notre insu dans tous les interstices de notre quotidien. L’industrie le consomme en quantités croissantes, plus encore que le pétrole. Peut-être parce que, contrairement à l’or noir, cette matière première perçue comme inépuisable est restée à ce jour pratiquement gratuite. Alors que le sable des déserts est impropre à la construction, les groupes du bâtiment ont longtemps exploité les rivières et les carrières. Puis ils se sont tournés vers la mer, provoquant ce qui est en train de devenir une véritable bombe écologique.

Le Sable : Enquête sur une disparition (Arte)

Car le sable joue un rôle essentiel dans la protection des côtes et l’équilibre des écosystèmes marins. Les conséquences de cette surexploitation apparaissent peu à peu au grand jour. Petit à petit, les appétits économiques ont grignoté au moins 75 % des plages du monde, et englouti des îles entières, en Indonésie et aux Maldives, tandis que Singapour ou Dubaï ne cessaient d’étendre leur territoire en important, parfois frauduleusement, du sable. Disparition des poissons, impact aggravé de l’érosion et des tempêtes, bords de mer devenus lunaires … : face aux timides régulations adoptées pour tenter de limiter le pillage, la « ruée vers le sable » s’est en réalité accélérée, sous l’égide de grandes entreprises multinationales et de mafias locales.

Le Sable : Enquête sur une disparition (Arte)

Marchands de sable

Par le biais d’une investigation méticuleuse, Denis Delestrac parvient à montrer une réalité connue jusqu’ici des seuls spécialistes scientifiques et défenseurs de l’environnement, mais aussi des professionnels des travaux publics – dont les explications accompagnent de saisissantes séquences tournées dans le monde entier. Ici, ce sont les "petites mains" des trafiquants de sable, qui prélèvent leur butin, au vu et au su de tous, sur les plages de Tanger ou en plongeant dans l’eau transparente des Maldives, tandis que des marchands de sable réunis en congrès spéculent sur les juteux profits qu’ils vont engranger, grâce à une ressource qui appartient à tous. Là, c’est l’État de Floride, qui, à grand renfort de dragueuses offshore et de bulldozers, renfloue ses plages en voie de disparition, contribuant ainsi à déséquilibrer davantage l’écosystème maritime qui a fait sa renommée touristique. De leur côté, les élus et la population des Côtes d’Armor, en Bretagne, se mobilisent contre un nouveau projet de dragage. Une exception. S’il n’est pas trop tard pour agir, plaident les chercheurs et les militants écologistes, l’opinion publique, dont le soutien est indispensable pour infléchir la tendance, reste largement inconsciente du phénomène.

ci-dessus : documentaire en version complète visible 7 jours (pointer la souris sur l’image)

 

Rediffusions du documentaire sur ARTE+

samedi 26/04 à 12h05

lundi 28/04 à 09h50

vendredi 09/05 à 10h00

 

Récompenses : FICMA 2013 – Golden Sun
Prix considéré pour le Nobel de l’Environnement

Réalisateur : Denis Delestrac
Producteur : ARTE France, Rappi Productions, La Compagnie des Taxi-Brousse, Informaction

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Le Sable : Enquête sur une disparition (Arte)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
oeildecain
Invité

Par quel miracle de la chimie ou de la physique le sable des déserts pourrait-il être impropre à la construction ?

Stephsea
Invité
Trés content d’avoir vu le documentaire sur le sable. C’est un docu bien réalisé avec des intervenants de haut niveau. Il y a aussi des exagérations et des imprécisions (la télé!): 1/ Il est probable que le sable du désert est utilisable pour la construction mais au prix d’une recherche sur le ciment et/ou d’une transformation. Il est aussi probable que vider le désert de son sable est un vecteur de déréglements graves, tout autant que de le prendre dans la mer ou dans les rivières. 2/ Il est probable aussi que le sable pourrait être fabriqué par concassage de… Lire plus »
Luis
Invité
¤ Sable et gaz de schiste, même combat. Inutile de préciser que les installations de fracturation pour le gaz de schiste ne doivent pas se situer en face des propriétés ou vivent les grands cadres des “shale gas”. Rex Tillerson, chairman and CEO of Exxon Mobil Corp., is a big fan of hydraulic fracturing for oil and natural gas, unless it’s potentially undermining the property value of his Texas ranch. Tillerson and some of his neighbors — including former House Majority Leader Dick Armey (R-Texas) — filed a lawsuit last year against a suburban Dallas water utility to stop construction… Lire plus »
Kojema
Invité

Reportage très intéressant sur un sujet dont je n’avais même pas envisagé le pouillème de l’enjeu, si ce n’est l’érosion littorale déjà gravissime le long de nos côtes. Comme quoi, la télé peut encore reserver quelques (bien trop rares) bonnes surprises… @oeildecain : bonne question bien explicitée dans le reportage, compte-tenu des environnement et origines différents, le sable marin se trouve “plus rugueux” que le sable des déserts, trop “rond”. Cela rend ce dernier non adapté au beton au contraire du premier. Terminologie à revoir mais l’idée est là !

pierreerne
Invité
On aurait été un premier avril, j’aurais juste admiré la trouvaille. Mais non, c’est un document provenant de Arte dans la veine de ses autres productions toutes aussi dramatisantes et portant sur tous les sujets imaginables. Arte, chaine franco-allemande est depiuis longtemps sous la coupe des grünen allemands. Il ne faut donc pas s’attendre à autre chose de la part de cette chaine. J’ai remarqué en passant la description des usages du sable où l’on met en parallèle le béton et les puces électroniques, le verre et le sable utilisé pour blanchir les jeans. Ça m’a beaucoup fait penser au… Lire plus »
Reivilo
Invité

Voilà d’autres “cinglés”, une pseudo organisation mondiale, qui donne les références d’une cinquantaines d’études toutes bien sûr totalement bidonnées, le tout s’inscrivant clairement dans le cadre du complot écolo pour “asservir les gens”. Merci monsieur l’honnête homme de nous ouvrir les yeux, et continuons à bétonner tranquille.

pierreerne
Invité
La publication mise en référence par Reivilo ( ) qui est en fait la source de l’émission d’Arte a pour titre « Sand, rarer than one thinks »( Le Sable, chose plus rare qu’on ne le pense). On peut y lire, en ce qui concerne le sable des déserts : «Most sand from deserts cannot be used for concrete and land reclaiming, as the wind erosion process forms round grains that do not bind well (Zhang et al., 2006) ». (la plupart du sable des déserts ne peut pas être utilisé pour le béton ou le reconditionnement des sols, car… Lire plus »
pierreerne
Invité
(Répétition du message précédent) La publication mise en référence par Reivilo ( ) qui est en fait la source de l’émission d’Arte a pour titre « Sand, rarer than one thinks »( Le Sable, chose plus rare qu’on ne le pense). On peut y lire, en ce qui concerne le sable des déserts : «Most sand from deserts cannot be used for concrete and land reclaiming, as the wind erosion process forms round grains that do not bind well (Zhang et al., 2006) ». (la plupart du sable des déserts ne peut pas être utilisé pour le béton ou le… Lire plus »
b api
Invité
Il faut construire en dur ? J’ai vu les carrières de sable de l’Eure se vider pour construire Paris. A la place, des lacs et forêts au bout de quelques décennies. J’ai vu les carrières se creuser pour malheureusement bien souvent se remplir de déchets. Construire en dur – pierre et ciment – c’est censé contenir le mot DURABLE ? Ne faut-il pas revoir nos habitudes de construction et imposer des matériaux durables, recyclables ? Au début le photovoltaïque de masse était monté sur des structures en béton. Quand on a introduit les cycles complets de vie y compris de… Lire plus »
Adrien couzinie
Invité

Mais si nous trouvions des alternatives, nous les consommerions très rapidement, provoquant des dégâts ailleurs. La seule vérité est que nous consommons trop Vive la décroissance, vive la sobriété heureuse

Stephsea
Invité
Ne soyez pas plus bête ou sectaire que ceux que vsou dénoncé, et surtout ne nous prenez pas pour des anes… Au fait, pourquoi nous prennez vous pour des anes? Non que je le prenne mal, mais, la position initiale qui vous permet de juger tous si péremptoiremet est probablement un argument fort en votre faveur. Ainsi, par votre prçés d’intention, et votre précés en bêtise, vous insultez, sans le vouloir les réalisateurs du docu, les difuseurs, leurs motivations profondes et nous autres, tous les spectateurs interloqués et alertés (en progrès donc). D’où vous vient ce pouvoir supérieur? Mais revenons… Lire plus »
Fra
Invité

Et le sable des dunes qui reculent , rongées par les tempêtes hivernales Je ne le vois pas ensevelir les constructions littorales . Je me demande où il est passé . Il y a-t-il un géologue pouvant nous éclairer (Zone Vendée Nord)? Ceci dit , le sable de mer n’est pas considéré comme utilisable pour la construction

wpDiscuz