Le secteur aérien a du pétrole dans l’aile

Depuis les attentats du 11 septembre qui avaient plongé le secteur aérien dans une crise profonde, le déficit cumulé depuis 2001 a atteint 40,7 milliards de dollars. L’année 2006 s’annonce tout aussi sombre, puisque les compagnies aériennes devraient enregistrer une perte cumulée de trois milliards de dollars malgré une hausse du trafic (+ 6,75 %), mais plombé par la nouvelle flambée des prix du pétrole.

Ce message d’avertissement a été émis ce lundi par l’Association internationale du transport aérien (IATA), regroupant 265 compagnies membres, et représentant 94 % du trafic aérien international. L’IATA précise que le point d’équilibre du secteur se situe à un baril de pétrole de 50 dollars contre 14 dollars précédemment.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
mac
Invité
mac

Ce n’est sans doute qu’un début!