Le Sénat approuve la privatisation de Gaz de France

Le Sénat français a approuvé la nuit dernière la privatisation de Gaz de France (GDF). Cette décision ouvre la voie à la fusion du groupe étatique avec la compagnie française privée Suez.

Le Sénat a adopté l’article 10 du projet de loi sur l’énergie, qui réduit la part de l’Etat dans le capital du gazier français à environ un tiers. Cet article clé du projet de loi du ministre de l’Economie Thierry Breton, lequel a fait l’objet d’un amendement rédactionnel, a été adopté au huitième jour de sa discussion au Sénat par 173 voix contre 145, les partis de gauche et une partie de l’UDF (centre) votant contre.

La privatisation de GDF constitue le dispositif phare du texte, qui vise aussi à transposer en droit français les directives de l’UE sur l’ouverture totale à la concurrence du marché de l’énergie au 1er juillet 2007.

A terme , l’Etat détiendra plus de 70 % du capital d’Electricité de France (EDF) et seulement un peu plus d’un tiers du capital de Gaz de France, contre 80,2 % aujourd’hui.

Pour terminer sur ce sujet, sachez que la Tribune rapporte que le PDG de Gaz de France, Jean-François Cirelli, devrait devenir président délégué du futur groupe Suez-GDF.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le Sénat approuve la privatisation de Gaz de France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
mano
Invité

Et bien, on est bien parti avec ces bêtises!

non
Invité

On est vraiment dans la M …

wpDiscuz