Le Shell Eco-marathon Europe se met à l’heure anglaise

Le Shell Eco-marathon, compétition automobile étudiante dédiée à la performance énergétique, arrive pour la première fois au Royaume-Uni : 229 équipes s’affronteront à Londres du 30 juin au 3 juillet 2016, et tenteront de battre des records en matière d’efficacité énergétique.

Des milliers d’étudiants en provenance de 28 pays participeront à la 31e édition de la compétition ; ils disposent encore de quelques mois pour concevoir et construire le véhicule le plus performant en matière d’efficacité énergétique.

Leur défi : parcourir le parc Olympique de Londres en consommant le moins d’énergie possible.

Un second défi attend les meilleures équipes de la catégorie UrbanConcept : une vingtaine d’entre elles auront la chance de participer à la grande finale mondiale des pilotes UrbanConcept (« Drivers World Championship »), le dimanche 3 juillet 2016. Les trois continents, Europe, Amériques et Asie, seront pour la première fois représentés sur une même piste. Le premier prix récompensera le pilote ayant mis en place la meilleure stratégie.

Le circuit de Londres : les stratégies et compétences mises à l’épreuve

 
Après 3 années à Rotterdam, la célèbre course automobile étudiante dédiée à l’efficacité énergétique, arrive à Londres. Les étudiants de 28 pays ont rendez-vous au parc Olympique Queen Elizabeth où ils découvriront un nouveau circuit et donc, de nouveaux défis ! Le circuit urbain de Londres a été conçu pour offrir des conditions proches de la réalité et montrer la manière dont des véhicules innovants pourraient se déplacer en milieu urbain. Lors de la compétition, les véhicules devront parcourir 8 tours de piste, soit près de 18 kilomètres, dans un temps maximum de 43 minutes. Chacun dispose de quatre tentatives durant lesquelles l’énergie consommée est mesurée et extrapolée afin d’obtenir la distance parcourue avec un litre d’essence ou 1 KWh.

Le Shell Eco-marathon Europe se met à l'heure anglaise

La France, une nouvelle fois le pays le plus représenté dans la compétition

Depuis les débuts de la compétition en 1985, la France brille au Shell Eco-marathon Europe : l’Hexagone est l’un des pays les mieux représentés et les plus performants, certaines équipes françaises étant engagées depuis la création de la compétition. En 30 ans de compétition, la France a occupé la 1ère marche du podium à 25 reprises dans la catégorie Prototype à essence, la catégorie historique du Shell Eco-marathon.

Les équipes tricolores n’ont pas dérogé à la règle lors de l’édition 2015 et ont remporté six des dix prix sur circuit, ainsi que 2 des 5 prix hors-circuit.

Dans la catégorie Prototype, l’équipe star MicroJoule-La Joliverie a obtenu la meilleure performance 2015 en utilisant pour la première fois le Gaz Naturel pour Véhicule (GNV) : 2 551,8 km/l, soit l’équivalent d’un aller Rotterdam-Moscou.

De son côté, l’équipe TED du Centre de Formation Technique AIRBUS HELICOPTERS remportait le premier prix de la catégorie historique Prototype à essence avec 2 308,3 km/l.

L’équipe IUT GMP Valenciennes conservait sa première place dans la catégorie Prototype à Diesel avec 1 323,1 km/l, soit 23 km de plus qu’en 2014.

Dans la catégorie UrbanConcept à essence, le lycée Louis Delage gardait son titre en battant un nouveau record avec 517,3 km/l, soit une amélioration de 48,5 km par rapport à 2014.

Plongée dans la mobilité du futur au festival Make the Future

L’édition 2016 du Shell Eco-marathon Europe s’inscrit dans le cadre du festival Make the Future, un événement organisé par Shell dont l’objectif est de réunir et valoriser les idées les plus créatives et solutions potentielles pour faire face au(x) défi(s) énergétique(s) du monde moderne. Tout au long du Shell Eco-marathon, du 30 juin au 3 juillet 2016, les visiteurs auront la possibilité de voir à quoi ressemblera l’énergie du futur au travers d’expériences de réalité virtuelle et d’expérimentations scientifiques, des énergies renouvelables au gaz naturel, en passant par les technologies à faible émission de carbone.

A propos du Shell Eco-marathon

Le Shell Eco-marathon est une compétition permettant aux étudiants de tester les véhicules qu’ils ont conçus et construits euxmêmes tout au long de l’année. Son objectif est d’inspirer les jeunes et leur donner envie de devenir scientifiques et ingénieurs de demain.

Véritable défi, le Shell Eco-marathon stimule l’innovation et la créativité, et demande une véritable capacité à collaborer. C’est une expérience pratique et unique permettant de doter les étudiants de compétences inestimables et d’un panel de savoirs et de compétences en ingénierie : de la création à la construction en passant par la conduite du véhicule.

En 2016, et pour la première fois, Shell organise la compétition à Londres. L’événement se rapproche du public puisque les équipes s’affronteront en ville, sur un circuit adapté. Le Shell Eco-marathon Europe célèbre sa 31e édition du 30 juin au 3 juillet  2016.  Tout  au  long  du  challenge,  des  activités  seront  proposées  sur  place  afin  d’impliquer  et  d’inspirer  les  citadins intéressés par les énergies du futur, et par les technologies qui permettront de satisfaire les futurs besoins en énergie.

Le Shell Eco-marathon est un événement d’envergure internationale que l’on retrouve chaque année en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. Cette année, le Shell Eco-marathon Asie s’est déroulé du 3 au 6 mars à Manille aux Philippines et le Shell Eco-marathon Amériques prendra place du 22 au 24 avril dans le Michigan à Detroit.

>>> en savoir plus : ici

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le Shell Eco-marathon Europe se met à l’heure anglaise"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

de regretter que cette épreuve ne comporte pas (plus) une catégorie “plus proche de la voiture de M Toulemonde”, même si je reconnai_s que les technologies/techniques employées sur des engins biazroïdes peuvent avoir une utilité… un jour.

Ves
Invité
Sur le point s’arriver et les plus performants au plan optimisation de l’énergie et donc des ressources sont les véhicules électro-solaires classe «Cruiser» 2/4 places : très bonne autonomie y compris de nuit (ex : 830 km de jour pour l’eVe Sunswift et plus de 500 km la nuit à + de 106 km/h constants, homologués par la FIA, Guiness etc, plus encore pour la Stella Solar Lux) – 10 fois moins de batterie que pour un VE classique = 60 kg maxi – très peu ou pas de bornes de recharges à prévoir – donc pas d’impact sur le… Lire plus »
trimtab
Invité
Lors de ce type de ‘manifestion’ on ne peut que constater que l’ensemble des ‘engins’ sur le ligne de départ n’ont que 3 roues et ressemblent de près ou de loin à des ‘tricycles’ carrénes et ‘motorisés’ ie: des ‘vélomobiles’: Et vu que beaucoups de deplacements urbains, peri-urbains voir ‘semi-rural’ se fait à 1 ou 2 personnes, sur des distances souvent relativement courtes, on se demande si on ajoutant des ‘pédales’ à ces montures de ‘compet’ parfois ‘very high-tech’, on se demande si à un simple tricycle ‘vélo couché’ motorisé n’a pas toute sa place dans la ‘mobilité’ du futur….?… Lire plus »
Lowtech
Invité

@trimtab Impressionant le streamer. Fabrication maison je suppose ? En quel matériau est-il réalisé, pour quel poids total ? Il ne pose pas de problème de visibilité en cas de petite pluie ? En tout cas ça ne doit pas laisser indifférent sur les routes.

trimtab
Invité
Merci pour vos encouragements….. Construction en polycarbonate souple et tubes alu……poids du ‘streamer’ +/- 2.5kg (trike en alu +/- 15kgs) Effectivement par temps de pluie quelques soucis de visu…mais modifications à prévoir sur proto 2 avec ‘fenètre’ de visibilité ou partie parebrise coulissante (tel que des produits de la marque ‘Veltop’) Pour info: J’ai envoyé des photos à HPV (fabricant du trike) ainsi que VELTOP, on expliquant que leur ‘produits’ m’ont inspiré pour mon proto et que s’ils souhaitaient s’en inspirer pour faire un ‘super streamer’ ou ‘super veltop’, je considère le ‘dessin’ comme ‘open source’ et qu’ils été libre… Lire plus »
wpDiscuz